Haïti-Éducation : 441 milliards de gourdes est nécessaire pour la mise en œuvre du Plan Décennal d’Éducation et de Formation (2020-2030) élaboré par le MENFP.

0 96

Présentation officielle le jeudi 07 janvier 2021, du Plan décennal d’éducation et de formation (PDEF, 2020-2030) par le ministre de l’éducation nationale et de la formation professionnelle, Pierre Josué Agénor Cadet, au local de l’inspection générale de l’éducation.

Ce document de politique publique pour le secteur de l’éducation présenté au grand public, est le fruit d’un long processus de consultations de tous les acteurs nationaux et internationaux, a souligné le titulaire du MENFP qui se réjouit de l’aboutissement de ce travail en préparation depuis deux ans.

Le plan décennal d’éducation et de formation s’étendant de 2020 à 2030, est un document stratégique de politique éducative devant réglementer les actions qui seront menées dans le secteur.

Haïti-Éducation : 441 milliards de gourdes est nécessaire pour la mise en œuvre du Plan Décennal d'Éducation et de Formation (2020-2030) élaboré par le MENFP.

Il sera question de permettre aux enfants qui sont en dehors du système éducatif d’avoir accès à l’école, d’améliorer la qualité des apprentissages à tous les niveaux et l’efficacité interne et externe du système éducatif Haïtien. Ce, conformément aux engagements pris par Haïti lors du sommet mondial sur l’éducation en 2015.

Ce document élaboré par le Comité Technique National (CTN) assisté par des experts nationaux et internationaux comporte trois axes qui sont : Gouvernance, Qualité-Pertinence et Accès-Équité. Ces trois axes sont répartis à travers 10 programmes et 33 sous-programmes prioritaires, fixées en quatre ordres:

Transformer la gouvernance du système éducatif à tous les niveaux ; Offrir un service efficace d’éducation continu de qualité à la portée de tous les citoyens ; S’assurer que les sortants du système aient acquis les compétences et valeurs pour contribuer au développement de l’Etat haïtien et pour être des citoyens productifs, performants tant au niveau national qu’au niveau international ; et S’assurer que les groupes les plus désavantagés soient les premiers bénéficiaires des efforts de l’Etat dans le domaine éducatif.

Un montant de 441 milliards 835 millions de gourdes soit environ 6 milliards 136 millions de dollars américains est nécessaire pour la mise en œuvre intégrale du plan décennal d’éducation et de formation (PDEF). Les fonds proviendront du Trésor public, du Fonds national de l’éducation (FNE) et des Partenaires techniques et financiers.

Ce montant servira dans les secteurs public et non public à : la scolarisation de 100 mille enfants dont 10 mille dans le secteur public ; l’Entrée de 150 mille jeunes à l’Université dont 75 mille dans le public ; l’Encadrement de 20 mille jeunes dans les centres d’éducation non-formelle dont 10 mille dans le secteur public.

Toujours au cours de la décennie 2020-2030, l’Etat haïtien se propose de créer 75 mille places assises dans le préscolaire, 250 mille places dans les écoles publiques fondamentales (1er et 2e cycles), 105 mille places dans le troisième cycle du fondamental, 27 mille dans les établissements secondaires publics, 6 mille places dans la formation professionnelle, 50 mille places dans l’enseignement supérieur et 4 mille places assisses dans l’éducation non-formelle.

Ont pris part également à cette présentation officielle de ce document, le DG du MENFP, Meniol Jeune, le Directeur de l’ONAPE, Délima Pierre, les membres du Comité technique d’élaboration du PDEF et des cadres du MENFP.

Francky Belfort
S/ Communication MENFP

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More