7 juillet 2022: Charlot Jacquelin Jr écrit au président Jovenel Moïse, un an après son assassinat

0 55

Commémoration ce jeudi 7 juillet 2022 du premier anniversaire de l’assassinat crapuleux de l’ex président Jovenel Moïse en sa résidence privée à pèlerin, Commune de Pétion-Ville. Pour l’occasion, l’ex secrétaire d’État à la Jeunesse Charlot Jacquelin Junior a écrit à l’ancien locataire du palais national.

L’ex secrétaire d’État à la Jeunesse, Charlot Jacquelin Jr écrit au président Jovenel Moïse, un an après son assassinat

À JOVENEL MOÏSE LE GRAND…

Mon cher président,
Mon cher ami,

À un moment où tu devrais célébrer la vie, te voilà parmi les morts à escompter les avenues sombres de la vallée de la mort.

Je vois des hypocrites partout. Je vois des lâches partout. Je vois des remords et des regrets, dans le visage de certains traîtres, de certains faux amis et certains faux partisans.

Pour la première année de l’anniversaire. Les masques tombent. Plus de piédestal pour les complices et les profiteurs…Voilà un crime qui ne serait, en aucun cas, profitable aux vautours et aux charognards de tout acabit.

Président,
Tes proches (famille, vrais amis, vrais collaborateurs) subissent cet assassinat. Certains mettront longtemps avant de faire le deuil…Faire le deuil! Dieu seul sait que ce n’est pas un exercice facile dans de tels cas.

Pour la première année de ton assassinat,
je ne peux ni demander justice en ton nom, ni te faire la promesse de vengeance.

Dans le premier cas, l’évidence que ce complot fût orchestré par plus d’un saute aux yeux…Des grands nègres, des blancs, des « pitit sòyèt parèyaw », des amis – qui sait-, des proches, des agents de sécurité, des « gwo zouzoun » etc.

Dans le second cas, la charge énergétique et karmique que ça implique de poursuivre des crétins et des idiots dans les crimes de sang ne vaut pas vraiment la peine. Dans cette vie ou dans l’autre, les assassins paieront chers ce magnicide…Au yeux des forces qui gouvernent le multivers, il n’y a pas de crimes parfaits et d’impunité. Ma certitude est inébranlable à ce propos.

Président,
Loin de moi l’idée de t’encenser dans la mort, je ne l’ai pas fais de ton vivant. Pour moi, tu n’es ni plus ni moins un homme…Un homme qui méritait de vivre et de jouir des bienfaits de la vie.

Pour moi, il est inconcevable, qu’en plein 21e siècle, qu’on complote pour tuer un chef d’État de mon pays de cette façon. Et au nom de ce principe, tant qu’il me sera permis de le faire, je tâcherai de rappeler, aussi longtemps que je vivrai, le niveau de bassesse, de petitesse et d’étroitesse d’esprit qui a occasionné ton assassinat.

Mon cher président,
au passage, passe mes salutations à ce qui restent de fragments de nos illustres personnages historiques (nos fiers héros et héroïnes de toutes les générations).

Toutes mes salutations patriotiques.

À bientôt…

CHARLOT Jacquelin Jr
Patriote avant tout
Delmas,
7 Juillet 2022.-

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More