À Marchand-Dessalines, le remplaçant d’Arnel Joseph commence à faire peur

0 1
DSCN8727 vue centre ville e1564084293144 - PressLakay - Haïti
Le centre ville de Dessalines.

Quatorze jours suivis de l’arrestation du puissant chef de gang Arnel Joseph dans le Sud du pays, de nouvelles têtes semblent sur le point de resurgir à Marchand-Dessalines pour le remplacer.

Aux environs de trois heures de l’après-midi ce dimanche 4 Août, les partisans du Robin des bois du Poste-Pierrot ont foulé le macadam au centre ville de Dessalines pour faire extérioriser ses envies de continuer à mener le combat.

Moins de vingt-quatre heures après cette démonstration, le coordonnateur du Conseil d’administration des sections communales (CASEC) Frantz Toussaint, appelle au secours des autorités policières du pays face à la remontée du phénomène de l’insécurité avec la présence de plusieurs hommes armés à Poste-Pierrot.

Intervenu sur les ondes de la radio Signal FM ce lundi, Frantz Toussaint a déclaré qu’il fait l’objet de nombreuses menaces de mort et d’intimidation de la part d’un certain « Marc » qui se revendique d’être le successeur d’Arnel Joseph.

Selon ce qu’a rapporté au micro du Signal FM par Frantz Toussaint, élu de la quatrième section communale de la ville de Dessalines, ces menaces de mort surviennent quelques jours après avoir monté d’un cran pour dénoncer des actes d’incendies perpétrés par le reste de l’équipe d’Arnel Joseph quelques heures après son arrestation.

Pour l’instant, il dit avoir fonctionné sous couvert par peur d’être tué par les soldats de l’équipe d’Arnel Joseph dont le nommé Marc qui veut à tout prix ôter sa vie.

RICHEMOND Johnson

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More