Accord Politique | Brian Nichols salue l’initiative des EPC et encourage les acteurs haïtiens à s’entendre

Brian Nichols

Le Secrétaire d’État adjoint aux Affaires de l’hémisphère occidental, Brian A. Nichols a salué l’initiative de la délégation de la CARICOM, actuellement en Haïti, visant à faciliter les acteurs politiques haïtiens à faire preuve de compromis afin de parvenir à un consensus politique qui conduira à l’organisation d’élections crédibles dans le pays.

Afin de relancer, une énième fois, les discussions entre les acteurs politiques haïtiens dans le but de faciliter ces derniers à trouver des solutions communes à la crise multidimensionnelle haïtienne, les Éminentes Personnalités de la CARICOM (EPC) sont présentes dans le pays, depuis mercredi 8 novembre 2023. En ce sens, le Secrétaire d’État adjoint aux Affaires de l’hémisphère occidental, Brian A. Nichols a salué, au nom des États-Unis, cette démarche de la délégation de la Communauté Caribéenne qui favorisera l’organisation d’élections crédibles dans un plus bref délais.

“Les États-Unis saluent l’initiative des Éminentes Personnalités de la CARICOM en Haïti et applaudissent les mesures visant à faire des compromis et à parvenir à un consensus sur le partage du pouvoir, la gouvernance inclusive et les élections crédibles.” a écrit le diplomate américain sur son compte X (ancien Twitter).

Parallèlement, le diplomate américain en a profité pour encourager les différentes parties concernées à saisir l’opportunité qui leur sont offertes pour rétablir l’ordre démocratique dans le pays.
“Nous exhortons toutes les parties à saisir cette opportunité pour rétablir l’ordre démocratique.” a-t-il poursuivi.

Avant cette dernière tentative des Éminentes Personnalités de la CARICOM, les lignes ne bougeaient pas ni du côté du gouvernement en ce qui a trait à la formation d’un CEP ni du côté des partis de l’opposition qui réclament sans cesse la démission du Premier Ministre a.i., Ariel Henry. Ce qui avait découragé un peu la délégation de la Communauté Caribéenne. Cependant, elle n’avait rien lâcher pour autant.

À noter que depuis jeudi 9 novembre, après un Conseil des Ministres, le gouvernement haïtien a déjà transféré une liste de noms de 20 personnalités parmi lesquelles le HCT va devoir en choisir 9 pour la formation d’un CEP.

LIRE AUSSI

PressLakay