L’année 2020 s’en va, la liste des victimes du kidnapping et des actes d’assassinats ne cesse de s’alourdir

0 68

Alors que l’année 2020 est au bout de sa fin. Les bandits ne chôment pas. Au cours de cette dernière semaine de décembre, plusieurs personnes ont été kidnappées et d’autres ont trouvé la mort.

Parmis les personnes enlevées et séquestrées cette semaine, figurent un employé de l’institut du Bien-être social répondant au nom de Nesly Jean-Louis. Ce dernier a été enlevé le mardi 29 décembre.

Un commerçant et deux de ses collaborateurs ont été enlevés dans la soirée du lundi 28 décembre alors qu’ils se rendaient dans le département de la Grand-Anse pour des activités entrepreneuriales, selon des riverains de la zone de Christ-Roi qui protestaient pour leur libération. D’après les propos de ces derniers, les ravisseurs seraient exigé une somme d’un million Dollars américain pour leur libération.

Dans la soirée du mardi 29 décembre un jeune garçon connu sous le sobriquet de Fat a été assassiné par des bandits armés dans la commune de Carrefour, alors qu’une personne a ete blessée au cours de cette attaque.

Parallèlement un professeur et journaliste répondant au nom de Vario Serant s’est échappé de justesse d’une tentative d’assassinat dans la soirée du mardi 29 décembre tandis qu’il se trouvait à bord de sa voiture accompagné d’une autre personne dont l’identité n’a pas été révélée. Les deux ont été grièvement blessées.

Le phénomène de l’insécurité ne cesse de semer le deuil au sein de la population haïtienne. Les bandits imposent leurs lois. En dépit des déclarations, des mesures annoncées par les autorités étatiques et les opérations menées par les forces de l’ordre, le calme n’est pas encore revenu.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More