Ansanm Pou Ayiti appelle au renforcement de la souveraineté alimentaire d’Haïti

Riz l'Artibonite

Le parti politique Ansanm Pou Ayiti a affirmé, dans un communiqué, son plein soutien aux travaux de canalisation de la rivière Massacre à Ouanaminthe. Parallèlement, il a fait savoir que la fermeture de la frontière doit amener les Haïtiens à renforcer leur souveraineté alimentaire.

Le conflit diplomatique qui règne actuellement entre Haïti et la République Dominicaine agite la toile au plus haut point. Le débat se centralise sur la question alors que les acteurs de divers secteurs, qu’ils soient dans le pays ou en territoire voisin, se positionnent. Du côté l’ouest de l’île, nombreux sont ceux qui soutiennent la construction du canal sur la rivière Massacre qui devrait permettre l’irrigation des 3000 hectares de la plaine de Maribahoux.

C’est en ce sens que le parti politique haïtien Ansanm Pou Ayiti a réitéré son engagement à soutenir la poursuite de ces travaux qui visent au renforcement de la souveraineté du pays. Dans un communiqué de presse publié, vendredi, la structure a souligné que la décision unilatérale prise par les autorités dominicaines à fermer la frontière doit être un point de départ pour les haïtiens en ce qui a trait au renforcement de leur souveraineté alimentaire.

Par conséquent, le parti politique a exhorté le gouvernement dirigé par le Premier ministre Ariel Henry à prendre les mesures qui s’imposent et ce, dans l’intérêt du peuple haïtien en proie à une crise socio-économique délicate.

Par ailleurs, Ansanm Pou Ayiti a fait appel aux autorités dominicaines à poursuivre le dialogue déjà initié entre les deux parties afin de trouver une solution qui respecte les droits et la dignité du peuple haïtien. “Toutes actions prises à des fins électoralistes doivent être rejetées” peut-on lire dans le communiqué paraphé par le Coordinateur Général du parti, Fedner Milfort

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay