Assassinat de Jovenel Moïse : John Joël Joseph accepte d’être extradé aux États-Unis

Assassinat de Jovenel Moïse : John Joël Joseph accepte d'être extradé aux États-Unis

Le journal Jamaica Observer indique ce jeudi que l’ancien sénateur haïtien, John Joël Joseph, un suspect de grande importance dans le dossier de l’assassinat de l’ex président Jovenel Moïse a consenti à être extradé vers les États-Unis.

Assassinat de Jovenel Moïse : John Joël Joseph accepte d'être extradé aux États-Unis
Ex sénateur haïtien John Joël Joseph

Arrêté et incarcéré à la Jamaïque depuis le mois de janvier dernier, John Joël Joseph a déposé la requête de la demande d’extradition ce jeudi devant le tribunal de la paroisse de Kingston et St Andrew, par l’intermédiaire du directeur adjoint principal des poursuites, Jeremy Taylor.

« Votre Honneur, il s’agit de la demande d’extradition de Joseph Joël John, un citoyen d’Haïti vers les États-Unis », a déclaré Taylor, ajoutant qu’un mandat d’arrêt provisoire a été émis contre John mardi en vertu du traité d’extradition entre les États-Unis et la Jamaïque, a rapporté le journal.

En vertu du traité d’extradition existant entre les deux pays, les États-Unis disposent de 60 jours pour prouver l’implication de John Joël Joseph dans le crime, a indiqué Jeremy Taylor.

Taylor a précisé devant le tribunal que seul John Joël Joseph doit être extradé. Par ailleurs, avant de signer le consentement écrit, l’ex sénateur a exprimé ses inquiétudes à l’idée de laisser sa famille derrière lui.

Cependant, on lui a expliqué qu’il ne serait pas immédiatement envoyé aux États-Unis. Il doit se préparer à être extradé en attendant que le consentement écrit lui ait été remis, a souligné le journal.

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay