Assassinat de Jovenel Moïse : John Joël Joseph accepte d’être extradé aux États-Unis

0 56

Le journal Jamaica Observer indique ce jeudi que l’ancien sénateur haïtien, John Joël Joseph, un suspect de grande importance dans le dossier de l’assassinat de l’ex président Jovenel Moïse a consenti à être extradé vers les États-Unis.

Ex sénateur haïtien John Joël Joseph

Arrêté et incarcéré à la Jamaïque depuis le mois de janvier dernier, John Joël Joseph a déposé la requête de la demande d’extradition ce jeudi devant le tribunal de la paroisse de Kingston et St Andrew, par l’intermédiaire du directeur adjoint principal des poursuites, Jeremy Taylor.

« Votre Honneur, il s’agit de la demande d’extradition de Joseph Joël John, un citoyen d’Haïti vers les États-Unis », a déclaré Taylor, ajoutant qu’un mandat d’arrêt provisoire a été émis contre John mardi en vertu du traité d’extradition entre les États-Unis et la Jamaïque, a rapporté le journal.

En vertu du traité d’extradition existant entre les deux pays, les États-Unis disposent de 60 jours pour prouver l’implication de John Joël Joseph dans le crime, a indiqué Jeremy Taylor.

Taylor a précisé devant le tribunal que seul John Joël Joseph doit être extradé. Par ailleurs, avant de signer le consentement écrit, l’ex sénateur a exprimé ses inquiétudes à l’idée de laisser sa famille derrière lui.

Cependant, on lui a expliqué qu’il ne serait pas immédiatement envoyé aux États-Unis. Il doit se préparer à être extradé en attendant que le consentement écrit lui ait été remis, a souligné le journal.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More