Assassinat de Jovenel Moïse: le juge Chavannes Etienne remet le dossier sans même commencer l’enquête

Assassinat de Jovenel Moïse: le juge Chavannes Etienne remet le dossier sans même commencer l'enquête

L’enquête autour du dossier de l’assassinat de Jovenel Moïse est dans l’impasse. En effet, assassiné depuis le 7 juillet passé, la justice peine à faire luire la lumière sur le crime. Plus d’une semaine après avoir reçu le dossier entre les mains du juge Garry Orélien, le doyen du tribunal avait désigné le magistrat Chavannes Étienne pour continuer ou recommencer l’instruction. Et finalement ce dernier ne s’est pas embarqué.

Assassinat de Jovenel Moïse: le juge Chavannes Etienne remet le dossier sans même commencer l'enquête
Président Jovenel Moïse

Selon les informations disponibles, le juge Chavannes Étienne qui, dans un premier temps, avait accepté de prendre le dossier, en a décidé autrement par la suite. Il s’est déporté.

Plusieurs raisons seraient à la base du déport du juge. D’abord des raisons familiales. Selon nos informations, la famille du juge s’est opposée catégoriquement à ce que le juge accepte le dossier vue sa fragilité.

La deuxième raison évoquée concerne sa sécurité. Les autorités policières avaient donné la garantie qu’il allait être sécurisé pour mener le dossier mais il craint que sa vie ne soit pas cible des suspects.

7 mois après le crime, si des supects sont arrêtés, lumière n’est toujours pas encore faite autour de l’assassinat de Jovenel Moïse.

LIRE AUSSI

PressLakay