Assassinat de Jovenel Moïse | Le PM Ariel Henry autorisé à répondre aux questions du juge Voltaire

Assassinat de Jovenel Moïse | Le PM Ariel Henry autorisé à répondre aux questions du juge Voltaire

Lors d’un Conseil des ministres tenu cette semaine, le gouvernement a autorisé le PM Ariel Henry et les autres membres du gouvernement à répondre aux questions du juge Walther Wesser Voltaire au cas où ils seraient convoqués dans son carré dans le cadre du dossier relatif à l’assassinat de l’ancien Président Jovenel Moïse.

Qu’ils soient le titulaire de la Primature, les ministres et les hauts fonctionnaires de l’État, ils sont tous désormais autorisés à répondre aux questions du magistrat instructeur Walter W. Voltaire. Cette décision a été prise en conseil des ministres pour faciliter l’avancement de l’enquête dans cette affaire qui a pris de l’ampleur ces dernières semaines.

D’après les informations fournies par Radio Métronome, qui cite une source judiciaire, à partir de la semaine prochaine, des ministres du gouvernement, des Directeurs Généraux et des Secrétaires Généraux commenceront à défiler au carré du Magistrat instructeur. Ils seront appelés à collaborer à l’avancement de l’enquête.

Il faut noter que depuis l’instruction de ce dossier d’assassinat, plusieurs personnalités de divers secteurs se sont déjà présentés auprès du juge instructeur. Il faut rappeler aussi qu’un seul d’entre eux a été interpellé après son audition. Il s’agit de l’agent exécutif intérimaire de Jacmel, M. Macky Kessa.

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay