Assassinat de Me Dorval : Plus que deux mois avant l’achèvement de l’instruction

Me Monferrier Dorval

Le vingt-huit août prochain ramènera le troisième anniversaire de l’assassinat crapuleux de l’ancien bâtonnier, Me Monferrier Dorval. Si les membres du Barreau de Port-au-Prince profitent du 28 de chaque mois ou presque, pour rencontrer la presse, une manière pour eux de rendre hommage au feu Bâtonnier, mercredi 28 juin dernier, soit trente-quatre mois après, ceux-ci s’étaient réunis plutôt pour parler des dérives du métier d’avocat. De quoi s’interroger alors sur les avancées de l’affaire quand on sait que l’instruction doit s’achever dans environ deux mois.

Mercredi 28 juin, date qui ramène la rencontre des membres du Barreau de Port-au-Prince avec la presse, ces derniers n’ont pas vraiment mis l’accent sur l’assassinat, les manifestations de rue pour dénoncer le crime ne sont plus planifiées comme à l’accoutumée. Les hommes de lois ont plutôt parler des dérives observés dans l’exercice de la profession en se référant sur un texte publié par Me Monferrier Dorval sur l’éthique de la profession. Une manière pour eux de modifier l’hommage rendu au feu Bâtonnier. Malgré cela, ils n’ont pas pu s’empêcher de faire le point sur l’affaire en cours d’instruction.

Me Monferrier Dorval
Me Monferrier Dorval

Rien ne sert de courir, il faut partir à point ! Trente-quatre mois après l’assassinat du bâtonnier du Barreau de Port-au-Prince, Me Monferrier Dorval, en sa résidence privée, l’instruction du dossier se poursuit si l’on croit les hommes de lois. Si le ou les auteurs intellectuels ne sont pas encore identifiés voire poursuivis par la justice, certains estiment satisfaisants, malgré les irrégularités, les avancées dans le cadre de cette affaire. Le juge Martel Jean Claude, en charge de celle-ci, n’a plus que deux mois environ, pour achever son instruction.

À rappeler que le bâtonnier de l’Ordre des avocats de Port-au-Prince, Me Monferrier Dorval a été tué chez lui le 28 août 2020. C’est la première fois dans toute l’histoire du Barreau de Port-au-Prince, qui a vu le jour en 1859, qu’un bâtonnier a été assassiné.

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay