Atteint de Covid-19 en prison, l’écrivain et cinéaste Baktash Abtin est décédé

0 27

Emprisonné depuis 2019, notamment pour « propagande contre le régime », le poète et cinéaste iranien Baktash Abtin est mort de Covid-19, ont annoncé samedi plusieurs organisations de défense des droits de l’Homme, lit-on sur France 24.

Le média français précise que le poète et cinéaste iranien Baktash Abtin, critique du régime de Téhéran, est mort en prison après y avoir contracté le Covid-19, ont annoncé samedi 8 janvier plusieurs organisations de défense des droits de l’Homme.

« Baktash Abtin est mort », a regretté l’Association des écrivains iraniens (IWA) sur sa chaîne Telegram, après que Baktash Abtin avait été plongé dans le coma en début de semaine.

Cinéaste Baktash Abtin

Reporters sans frontières (RSF) a confirmé sa mort sur Twitter, dénonçant la responsabilité des autorités iraniennes. Baktash Abtin avait été condamné avec deux autres membres de l’IWA en 2019 pour « rassemblement et collusion contre la sécurité nationale » et pour « propagande contre le système ». Il avait commencé à purger sa peine à la prison d’Evin, à Téhéran, en 2020.

« RSF blâme les autorités du régime pour sa mort », a dénoncé l’ONG, qui a posté une photo de l’écrivain et cinéaste en uniforme rayé de prisonnier, enchaîné par la jambe à un lit d’hôpital.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More