Atteint de Covid-19 en prison, l’écrivain et cinéaste Baktash Abtin est décédé

Atteint de Covid-19 en prison, l'écrivain et cinéaste Baktash Abtin est décédé

Emprisonné depuis 2019, notamment pour « propagande contre le régime », le poète et cinéaste iranien Baktash Abtin est mort de Covid-19, ont annoncé samedi plusieurs organisations de défense des droits de l’Homme, lit-on sur France 24.

Le média français précise que le poète et cinéaste iranien Baktash Abtin, critique du régime de Téhéran, est mort en prison après y avoir contracté le Covid-19, ont annoncé samedi 8 janvier plusieurs organisations de défense des droits de l’Homme.

« Baktash Abtin est mort », a regretté l’Association des écrivains iraniens (IWA) sur sa chaîne Telegram, après que Baktash Abtin avait été plongé dans le coma en début de semaine.

Atteint de Covid-19 en prison, l'écrivain et cinéaste Baktash Abtin est décédé
Cinéaste Baktash Abtin

Reporters sans frontières (RSF) a confirmé sa mort sur Twitter, dénonçant la responsabilité des autorités iraniennes. Baktash Abtin avait été condamné avec deux autres membres de l’IWA en 2019 pour « rassemblement et collusion contre la sécurité nationale » et pour « propagande contre le système ». Il avait commencé à purger sa peine à la prison d’Evin, à Téhéran, en 2020.

« RSF blâme les autorités du régime pour sa mort », a dénoncé l’ONG, qui a posté une photo de l’écrivain et cinéaste en uniforme rayé de prisonnier, enchaîné par la jambe à un lit d’hôpital.

LIRE AUSSI

PressLakay