Au moins trois groupes armés sont à la solde du pouvoir, révèle un membre du gouvernement démissionnaire

0 8
CP: site web Paris-normandie

Sous couvert de l’anonymat, un membre influent du gouvernement démissionnaire a révélé au journal Le Nouvelliste des informations sensibles concernant les gangs armés qui opèrent à Port-au-Prince comme dans les villes de province.

D’après les informations rapportées par ce citoyen à la rédaction du quotidien Le Nouvelliste, à Port-au-Prince, le pouvoir en place a des rapports avec les gangs armés de Fontamara, , Iska au niveau de Cité Soleil et Barbecue à Delmas 2. Ces gangs armés sont à la solde du pouvoir. Plus loin, cette source a signalé que Iska et Barbecue sont maintenant contrôlés par un « grand manitou » de l’opposition en raison des moyens plus intéressants que ceux offertes par le pouvoir en place. Seul Krisla qui contrôle la zone de Fontamara reste et demeure fidèle avec le pouvoir.

Ce haut dignitaire du gouvernement a aussi révélé que deux sénateurs en fonction et un ancien député ont le contrôle sur un ensemble des groupes armés dans la capitale et au niveau des villes de province, en mentionnant les Gonaïves.

A noter que la Commission Nationale de Désarmement, Démantèlement et de Réinsertion a répertorié au niveau du territoire national 76 groupes armés.

Dimitry Charles

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More