Bas-Delmas | Des familles contraintes d’abandonner leur domicile à cause des violences des gangs

<em>Bas-Delmas | Des familles contraintes d'abandonner leur domicile à cause des violences des gangs</em>

En raison de la résurgence des violences causées par les gangs armés dans plusieurs quartiers de la capitale haïtienne, des centaines de familles sont forcées d’abandonner leur domicile.

<em>Bas-Delmas | Des familles contraintes d'abandonner leur domicile à cause des violences des gangs</em>

Depuis près d’une semaine, des quartiers de la zone métropolitaine notamment Delmas 24, Solino et Nazon, sont devenus de véritables fronts dans lesquels s’affrontent quotidiennement des gangs armés rivaux.

Selon plusieurs témoins résidant dans ces zones de conflits, des morts et des blessés par balles ont été enregistrés. À rappeler que dans la matinée du vendredi 3 mars dernier, le publiciste Ralph Théodore, communément connu sous le nom de Sexy, a été abattu par balles à Nazon.

À noter aussi qu’au moins 80 cas d’enlèvements ont été recensés au niveau du Centre-Ville, rapporte RFI.

Alix ISRAËL
alixisrael53@gmail.com

LIRE AUSSI

PressLakay