Berto Dorcé: Un ministre révoqué qui révoque, ses décisions invalidées

0 417

Quelques heures avant sa révocation, le Ministre de la Justice et de la Sécurité Publique, Berto Dorcé a voulu se venger de Jacques Lafontant avant son départ. Le MJSP a décidé de mettre en disponibilité le commissaire du gouvernement près le tribunal de première instance de Port-au-Prince pour fautes administratives graves.

Berto Dorcé, ministre haïtien de la justice
Berto Dorcé, ministre haïtien de la justice

Au cours de la même journée du vendredi 11 novembre, le commissaire du gouvernement de la juridiction des Cayes, Ronald Richemont qui est accusé dans l’assassinat du journaliste Tess Garry dans la 3e ville du pays, a été transféré au parquet de Port-au-Prince pour remplacer Jacques Lafontant.

Les violons ne s’accordaient pas entre le ministre de la justice et de la sécurité publique Me Berto Dorcé et le Commissaire du Gouvernement de Port-au-Prince Me Jacques Lafontant. Ce dernier était présenti pour remplacer le ministre Dorcé qui a de graves accusations contre lui notamment un dossier de drogue dans lequel il serait impliqué bien avant sa prise de fonction comme ministre.

Pendant ce temps, au niveau de la ville des Cayes le Commissaire du Gouvernement Ronald Richemont n’est pas bien vu par une grande majorité de la population. Et si au départ le CG était très apprécié, après l’assassinat du journaliste Tess Garry, des voix ont levé pour réclamer sa mise à pied. Mais bien au contraire, il est nommé dans la plus grande juridiction du pays.

Berto Dorcé un ministre révoqué qui révoque

Les décisions du ministre de la justice Berto Dorcé n’ont pas été validées par le Conseil des ministres tenu vendredi soir. Selon nos informations, Berto Dorcé qui savait qu’il allait être renvoyé voulait révoquer Me Jacques Lafontant avant l’officialisation de sa révocation. Et il ne sera rien.

Depuis la révocation de son visa américain, Me Berto Dorcé savait que ses jours au sein du gouvernement était compté. Le chargé d’affaires américain Eric Stromayer avait subtilement demandé la révocation des gens en poste mais qui ont leur visa américain coupé pour de dossiers louches.

 » Les États-Unis ont fait leur travail maintenant il revient au gouvernement de jouer sa partition », avait fait savoir Éric Stromayer sur Magik 9 au début de la semaine.

Et selon nos informations, le gouvernement a déjà tranché pour Litzt Quitel accusé dans l’enlèvement du pasteur Jean Michel Ferret et Berto Dorcé qui a son nom cité dans un dossier de drogue.

De nouvelles souillures pour la justice haïtienne

La justice haïtienne faisait déjà face à un ensemble d’accusations et de dénonciations, des membres de l’appareil judiciaire s’enrichissent de manière illicite. Un rapport du RNDDH avait déjà évoqué la question et avait demandé une enquête sur la richesse des juges. Mais cette demande reste lettre morte.

Et cette nouvelle nomination pour un Commissaire de Gouvernement qui a son nom cité dans de nombreux dossiers notamment l’assassinat d’un journaliste, même s’il est présumé innocent, le mieux serait de le mettre à l’écart, selon plus d’un

« À la surprise générale, le Commissaire du Gouvernement a pris promotion. Cette décision montre que le pays a une justice qui fonctionne mal. Ronald Richemont devrait être mis en disponibilité en attendant le résultat d’une enquête indépendante », c’est ce que pense Ismaille Journal, journaliste et ami rapproché de Tess Garry.

Il reste maintenant à attendre le suivi qui sera accordé aux décisions du ministre Berto Dorcé qui est lui aussi sur le banc des accusés.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :