Brexit: ce qui va changer entre l’Europe et la Grande-Bretagne à partir du 1er janvier 2021

0 59

Le nouveau pacte commercial entre le Royaume-Uni et l’UE façonnera leur relation pour les années, voire les générations, à venir.

L’accord a été conclu exactement une semaine avant que le Royaume-Uni ne quitte le marché unique et l’union douanière de l’UE le 31 décembre

Environ quatre ans et demi après qu’une faible majorité de Britanniques ait voté pour sortir le Royaume-Uni de l’orbite de l’Union européenne, le Royaume-Uni et l’UE ont finalement signé jeudi un accord commercial historique. Le pacte annuel de 660 milliards de livres soit 900 milliards de dollars déterminera les termes de la relation du couple à partir de 2021 et a été conclu après des mois de délais manqués, de postures acrimonieuses et de négociations tendues entachées de divisions sur les droits de pêche, les règles de concurrence et les questions de gouvernance .

L’accord est intervenu exactement une semaine avant que le Royaume-Uni ne quitte le marché unique et l’union douanière de l’UE le 31 décembre, à la fin de la période de transition du Brexit.  Annonçant cet accord décisif, Barnier, le principal négociateur de l’UE sur le Brexit, a déclaré jeudi que c’était une journée de soulagement teintée de quelque tristesse alors que nous comparons ce qui a précédé avec ce qui nous attend.

Les parlements du Royaume-Uni et de l’UE doivent agir rapidement pour ratifier l’accord, qui n’a pas encore été publié mais qui compte environ 1 500 pages. On s’attend à ce que les deux organes législatifs approuvent l’accord. Cependant, en raison du court laps de temps restant pendant la période de transition, il ne sera pleinement ratifié que l’année prochaine.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson prévoit de soumettre l’accord au Parlement britannique pour un vote le 30 décembre.

Les députés devraient donner leur approbation au pacte. Le parti conservateur au pouvoir de Johnson bénéficie d’une importante majorité parlementaire et le parti travailliste de l’opposition a confirmé qu’il soutiendrait l’accord, comme la seule alternative à un scénario chaotique de Brexit sans accord.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More