BRH: Les débiteurs peuvent avoir un moratoire de 6 mois des institutions financières

0 36
Subscribe to our newsletter

La Banque Centrale précise que les instutions financières sont autorisées à accorder un moratoire de 6 mois aux clients qui le souhaitent. Cette décision est rendue publique le 6 août dernier dans un avis de la Banque Centrale avec la Signature de Jean Badin Dubois, gouverneur.

La Banque Centrale dans un avis rendu public, vendredi 6 août 2021, informe que les Sociétés financières de développement et les Sociétés de crédit-bail, qu’elles sont autorisées à accorder à leurs débiteurs qui souhaitent en bénéficier, un moratoire de six mois.

Il s’agit toujours selon la Banque Centrale d’un moratoire qui commencera du 1er août au 31 janvier 2022 sur les prêts classés courants et à signaler au 30 juin 2021 ajoutant que seuls les intérêts seront exigés.

Par ailleurs, les institutions financières concernées sont tenues de soumettre à la BRH un nouveau plan d’amortissement pour chaque prêt octroyé dans le cadre des programmes incitatifs de la BRH et bénéficiant dudit moratoire, rappelle la BRH dans cet avis.

Subscribe to our newsletter
Subscribe to our newsletter
Sign up here to get the latest news, updates and special offers delivered directly to your inbox.
Subscribe to our newsletter
Sign up here to get the latest news, updates and special offers delivered directly to your inbox.
Subscribe to our newsletter
Sign up here to get the latest news, updates and special offers delivered directly to your inbox.
Subscribe to our newsletter
Subscribe to our newsletter
Sign up here to get the latest news, updates and special offers delivered directly to your inbox.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Subscribe to our newsletter
Subscribe to our newsletter
Sign up here to get the latest news, updates and special offers delivered directly to your inbox.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More