Cantines scolaires : Des repas scolaires préparés avec des produits locaux pour favoriser la santé et le développement durable

Nesmy Manigat ministre de l'éducation nationale et de la Formation professionnelle

D’ici à 2030, le ministre de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle, Nesmy Manigat, aspire à ce que chaque plat de la cantine scolaire soit préparé avec des produits locaux. Propos tenus lors de la clôture d’un atelier de deux jours sur la révision de la Politique et la stratégie nationales d’alimentation scolaire, le 31 mai 2023.

Nesmy Manigat ministre de l'éducation nationale et de la Formation professionnelle
Nesmy Manigat ministre de l’éducation nationale et de la Formation professionnelle

Le ministre Manigat a exprimé sa gratitude envers tous les participants de l’atelier pour leur engagement en faveur de l’amélioration de l’alimentation des écoliers. Il s’est réjoui de constater que cet objectif ambitieux était partagé par l’ensemble des partenaires impliqués dans le domaine de l’alimentation scolaire. Selon lui, de nombreux pays utilisent les cantines scolaires pour soutenir l’activité agricole locale, y compris l’agriculture, l’élevage et la pêche, face à la concurrence et aux enjeux du marché mondial, ainsi qu’aux défis climatiques.

Au cours de cet atelier, les participants ont abordé différents aspects de la Politique et la stratégie nationales d’alimentation scolaire, tels que la qualité nutritionnelle des repas proposés aux enfants et la contribution au renforcement de l’économie agricole par l’achat de produits locaux. La deuxième journée de l’événement a été consacrée aux échanges sur la Gestion de proximité et les Jardins scolaires, avec la participation de plusieurs experts du ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle ainsi que du Ministère de la Santé publique et de la Population.

Cette initiative du ministre Manigat vise à promouvoir une alimentation saine et équilibrée chez les écoliers tout en soutenant l’agriculture locale. En favorisant l’utilisation de produits locaux dans les cantines scolaires, le gouvernement espère non seulement améliorer la qualité nutritionnelle des repas, mais aussi renforcer l’économie agricole du pays. Si cet objectif ambitieux est atteint d’ici à 2030, cela pourrait avoir un impact significatif sur la santé des enfants et sur le développement durable de l’agriculture en Haïti.

L’engagement du ministre Manigat à transformer les cantines scolaires en plateformes de promotion de l’agriculture locale et de l’alimentation saine est encourageant. Si cet objectif est atteint, cela ouvrira la voie à un avenir où les enfants haïtiens bénéficieront de repas nutritifs, tout en contribuant au développement économique du pays.

L’initiative du ministre Manigat est un pas important vers une éducation alimentaire plus consciente et durable, offrant ainsi aux générations futures des bases solides pour une vie saine et équilibrée.

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay