Chaos à Carrefour : une dizaine de morts dans une escalade de violence

Chaos à Carrefour : une dizaine de morts dans une escalade de violence

La tension monte d’un cran à Carrefour, ce jeudi 18 avril 2024, où les bandits armés criminels ont orchestré une nouvelle attaque armée. L’école, le transport public et le commerce sont totalement paralysés alors qu’une dizaine de personnes sont tuées par les assaillants.

La commune de Carrefour, à l’entrée Sud de Port-au-Prince, a subi une nouvelle attaque des bandes armées criminelles, ce jeudi. Selon les informations fournies par plusieurs résidents, des bandits ont pénétré les localités de Côte Plage, Lamantin, Thor et Bizonton. Des tirs d’armes automatiques retentissent continuellement dans ces zones.

À travers une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux, on peut voir six cadavres gisant à terre. Des témoins ont confirmé qu’il s’agit de personnes assassinées par les bandits qui tentent de prendre d’assaut le Commissariat. Deux policiers auraient été tués dans des affrontements, selon d’autres sources.

Pour l’instant, la situation reste tendue dans la commune et la population civile, terrorisée à cause des violences, ne sait plus à quel Saint se vouer. Aucune intervention des forces de l’ordre n’est encore constatée.

Depuis que la situation sécuritaire s’est aggravée dans la région métropolitaine, la capitale haïtienne et les communes environnantes ne cessent de subir les assauts coordonnés des bandits criminels. Pendant que des alternatives sont sur le point d’être trouvées pour freiner les violences à Port-au-Prince, des membres de la population civile sont contraintes de fuir en se réfugiant dans des villes de province.

LIRE AUSSI

PressLakay