Claude Joseph et son parti EDE ont marché pacifiquement pour réclamer le départ du PM Ariel Henry

Claude Joseph et son parti EDE ont marché pacifiquement pour réclamer le départ du PM Ariel Henry

Comme annoncé, la marche pacifique, sous l’initiative du parti EDE a bel et bien eu lieu, ce dimanche 17 septembre 2023. Des milliers de manifestants ont foulé le macadam à divers points de rassemblement pour dénoncer l’insécurité, le kidnapping, la cherté de la vie, mais surtout pour réclamer le départ du PM Ariel Henry.

Ce dimanche, au Carrefour de l’aéroport, à la Place Jeudy et à proximité de la TNH à Delmas 33, à Lalue de même que sur la Place Saint-Pierre à Pétion-Ville, des centaines de manifestants se sont rassemblés, sous l’initiative du parti politique “Les Engagés pour le Développement (EDE)” pour marcher pacifiquement dans les rues de la capitale. Annoncé depuis plus d’une semaine, ce mouvement organisé a été l’occasion pour ces derniers de dénoncer les 26 mois de mauvaise gouvernance du locataire de la Primature au cours de lesquels l’insécurité, le kidnapping et la cherté de la vie ont atteint un degré insupportable.

« Ariel Henry est le principal obstacle à une solution à la crise politique actuelle. Alors, désormais, je quitte la table de négociation. Je suis à présent dans les rues au côté du peuple pour forcer ce dernier à laisser la Primature», a déclaré le Dr Claude Joseph le leader de la formation politique et instigateur de la marche pacifique.

C’était aussi l’occasion pour dénoncer les Dominicains racistes si l’on considère ce qui se passe actuellement sur la frontière suite à la décision prise par les autorités dominicaines à fermer cette dernière. Les manifestants ont aussi apporter leur solidarité aux victimes des quartiers comme Carrefour-Feuilles, Tabarre, Nazon, Solino et autres.

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay