Conflit Haïtiano-Dominicain : quand Abinader critique la “mauvaise gestion des ressources naturelles ” en Haïti

Luis Abidaner président de la République dominicaine

Le Président dominicain, Luis Abinader s’est adressé, dimanche 17 septembre 2023, à la nation dominicaine suite au conflit diplomatique auquel font face les deux pays qui partagent l’île d’Haïti à cause de la construction du canal sur la rivière Massacre à Ouanaminthe.

Depuis plusieurs jours, la frontière Haïtiano-Dominicaine est restée fermer et aucune activité ne fonctionne dans le périmètre. Cette décision a été prise par les autorités dominicaines qui protestent énergiquement contre la construction d’un canal, par les Haïtiens, sur la rivière Massacre. S’adressant à sa nation, dimanche, le Président dominicain Luis Abinader a avancé un ensemble de raisons qui ont poussé son gouvernement à réagir de la sorte contre les travaux du canal qu’il qualifie de désordonnés et dont la mauvaise gestion des ressources naturelles en Haïti en découle.

“Haïti et son manque de planification ont causé la destruction de ses écosystèmes sur pratiquement tout son territoire et une mauvaise gestion de ses ressources naturelles. Et de cette situation découlent des actions comme celles-ci, désordonnées et sans planification”

Par ailleurs, le Chef-d’État dominicain a fait savoir que des mesures sont prises pour éviter que les ressources naturelles de son pays subissent le même sort que celles du pays voisin.

“Le gouvernement a pris des mesures pour éviter que les rivières ne s’assèchent, que les forêts ne soient abattues ou que la faune de la République Dominicaine ne disparaisse”, a-t-il dit.
Il a aussi assuré que son gouvernement contrôle la frontière et que la population dominicaine peut être rassurée car aucune menace ne peut empêcher le développement de ces activités.

La situation à la frontière Haïtiano-Dominicaine préoccupe les acteurs de divers secteurs en Haïti comme en RD. Bien que des négociations ont eu lieu pour tenter de trouver une solution à la crise, le conflit se dégénère et rien n’indique, pour le moment, que les deux pays vont s’entendre.

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay