Contrats de fourniture d’énergie: Jovenel Moïse engage un groupe d’avocats pour assurer la défense de l’État haïtien

0 0
Page Facebook MCC

Quelques jours après avoir annoncé la suspension de plusieurs contrats liant l’État haïtien et des compagnies privées notamment celles engagées pour la fourniture de l’energie électrique, la cellule de communication du gouvernement démissionnaire a annoncé que l’État haïtien a décidé d’engager des avocats qui seront chargés d’assurer sa défense devant cette situation où il souhaite renforcer son autorité et surtout apporter des correctifs dans les mesures prises antérieurement.

En effet, suite à l’annonce de la suspension des contrats liant l’État haïtien et des compagnies commerciales après une résolution prise en conseil des ministres en date du 23 octobre 2019, dans une note officielle parue ce mardi soir, l’État haïtien a annoncé avoir embauché les services des avocats de renoms dans le milieu du droit actuel du pays dont Osner Fevry et Newton Louis ST-JUSTE pour préparer les moyens de sa défense.

« Le Bureau du Secrétaire d’Etat à la Communication informe la population que l’Etat l’haïtien a engagé les services professionnels des Cabinets FEVRY, Joissaint_law FIRM, CANTON et VIR BONUS CABINET D’AVOCATS ASSOCIÉS, représentés respectivement par Mes. Osner FEVRY, Ephesien JOISSAINT, Fritzo CANTON et Newton Louis ST JUSTE, Avocats dans le but de défendre ses intérêts dans le dossier des contrats de fourniture d’énergie. », avons-nous lu dans ce communiqué de presse.

Toujours selon cette correspondance, ces avocats sont mandatés à faire valoir les intérêts de l’État haïtien soit à l’amiable avec les compagnies indexées ou par voie judiciaire tout en respectant les lois républicaines et la constitution haïtienne de façon à mener à restituer des fonds dûs à l’État.

« Ces Cabinets d’Avocats sont habilités à prendre toutes les mesures que requièrent la constitution et les lois haïtiennes, à l’amiable ou par voie judiciaire devant toutes Instances et à tous les niveaux, en vue d’arriver au recouvrement de toutes créances de l’Etat et des Institutions autonomes et/ou de faire restituer toutes valeurs indûment perçues et dues. », a poursuivi la note du ministère de la communication du gouvernement démissionnaire.

RICHEMOND Johnson

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More