Crise en Haïti : Des sénateurs américains expriment leur inquiétude et interpellent le gouvernement

Crise en Haïti : Des sénateurs américains expriment leur inquiétude et interpellent le gouvernement

Plusieurs sénateurs démocrates américains ont fait part de leur inquiétude vis-à-vis de l’aggravation de la crise politique en Haïti. Dans une déclaration publique, ils exhortent le Premier Ministre Ariel Henry à prendre des mesures concrètes aux côtés des acteurs de l’opposition pour favoriser la création d’un Gouvernement de consensus capable d’organiser des élections.

Ben Cardin pour le Maryland ; Dick Durbin qui représente l’Illinois ;Tim Kaine pour la Virginia ; Jeff Merkley dans l’Oregon ; Cory Booker dans l’État du New Jersey ; Cris Van Hollen qui représente le Maryland ; Peter Welch dans le Vermont ; et Chris Murphy pour le Connecticut, sont les huit (8) démocrates au niveau du Congrès qui ont exprimé leur inquiétude face à la conjoncture politique actuelle en Haïti.

Le 7 février 2024 marquant la fin du mandat du chef du gouvernement, Ariel Henry, selon l’article 20 de l’accord du 21 Décembre, l’opposition politique et d’autres secteurs de la société civile continuent d’exiger le départ du locataire de la Primature ne le reconnaissant plus comme Premier ministre a.i.

Depuis environ deux semaines, le pays est totalement paralysé à cause des mouvements de protestation à travers diverses rues pour forcer le neurochirurgien à respecter son engagement. Ce dernier reste ferme à demeurer au pouvoir tout en soutenant qu’il passera la main qu’a un gouvernement qui sortira à travers des élections. Ce qui risque d’aggraver encore plus une situation politique assez délicate dans un pays miné par une crise sécuritaire sans précédente.

Face à cette situation, le groupe des huit sénateurs démocrates ont demandé au Premier ministre de prendre des mesures concrètes aux côtés des principaux acteurs de l’opposition politique afin de jeter les bases de la création d’un Gouvernement de consensus qui aura la lourde tâche de résoudre la crise sécuritaire afin d’organiser des élections dans le pays.

Par ailleurs, les membres du Congrès ont exhorté l’administration Biden à continuer à soutenir le peuple haïtien en mettant la pression sur le gouvernement dirigé par le neurochirurgien afin que celui-ci met en branle dans un bref délais la machine électorale.

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay