Crise en Haïti | Le Canada annonce des mesures temporaires pour soutenir les ressortissants haïtiens

Crise en Haïti | Le Canada annonce des mesures temporaires pour soutenir les ressortissants haïtiens

En raison de la situation sécuritaire qui dégénère en Haïti, le gouvernement canadien a décidé de prendre des mesures temporaires afin d’aider au mieux les haïtiens ayant un statut de résident temporaire valide ainsi que les membres de leur famille.

Quand les problèmes se posent, des solutions s’imposent. Alors que des Haïtiens ayant un statut de résident temporaire au Canada ne sont pas en mesure de rentrer chez eux en raison de la situation sécuritaire extrêmement instable, le gouvernement canadien a décidé d’adopter certaines mesures dites “temporaires” pouvant faciliter les ressortissants haïtiens à rester dans ce pays d’Amérique du Nord.

En effet, depuis le 23 mai dernier, les Haïtiens et Haïtiennes au Canada ayant un statut de résident temporaire valide sont admis à solliciter gratuitement un permis de travail ouvert, un permis d’études ou une prolongation de leur statut. C’est ce qu’a annoncé, mercredi, Marc Miller, Ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté Canada (IRCC).

“Cela inclut les membres de la famille de toutes les nationalités étrangères qui ont le statut de résident temporaire et qui ont quitté Haïti grâce aux départs assistés.” a souligné le responsable canadien.

Il faut rappeler qu’en raison de l’aggravation de la crise sécuritaire dans la capitale haïtienne et ses environs, fin février dernier, le gouvernement canadien avait effectué une évacuation assistée des ressortissants canadiens et autres nationalités, via des vols humanitaires, sur le sol haïtien.

“Ces mesures contribueront à maintenir les familles ensemble et à offrir aux Haïtiens et aux Haïtiennes au Canada un endroit sûr pour étudier, travailler et séjourner.” se réjouit Marc Miller.

Il faut aussi souligner qu’environ 44.000 Haïtiens ayant un statut de résident temporaire valide vivent au Canada. Ne pouvant pas retourner en Haïti à cause de l’escalade de violences perpétrées par les gangs armés criminels qui ont assiégé une bonne partie du territoire haïtien, ils peuvent bénéficier des nouvelles mesures prises par le gouvernement canadien.

Pour en savoir plus sur les critères d’admissibilité et la façon de présenter une demande, ils peuvent ouvrir ce lien :
bit.ly/4bGNjm2

LIRE AUSSI

PressLakay