Crise Haïtienne : les Accords de Kingston et du 21 Décembre ne s’entendent pas, la délégation de la CARICOM ne lâche rien

Depuis hier, les discussions entamées par la délégation de la CARICOM en Haïti sont suspendues à cause du refus des acteurs de la Déclaration de Kingston qui ne veulent rien négocier avec le Groupe du 21 Décembre sans la présence du Premier Ministre Ariel Henry. Face à cette situation, les éminentes personnalités mandatées par la Communauté Caraïbéenne se disent disponibles, ce vendredi 8 septembre, pour poursuivre le dialogue.

Crise Haïtienne : les Accords de Kingston et du 21 Décembre ne s’entendent pas, la délégation de la CARICOM ne lâche rien

La rencontre qui devrait avoir lieu entre les signataires de la Déclaration de Kingston, l’Accord du 21 Décembre, sous la médiation de la délégation de la CARICOM, hier jeudi, a été suspendue. D’après les informations relayées par plusieurs médias, le premier parti, n’étant pas un allié du pouvoir en place, reste ferme sur sa position à savoir que le Premier Ministre a.i., le Dr Ariel Henry doit quitter la Primature. Quant au second, allié du gouvernement, aucune solution ni aucune décision ne seront adoptées en l’absence du neurochirurgien.

Face à cette situation, les membres de la Communauté Caraïbéenne, délégués en Haïti, afin de favoriser une solution à la crise multidimensionnelle à laquelle le pays est confronté depuis quelques temps, semblent bien décidés à poursuivre coûte que coûte les négociations. Ces derniers ont informé, ce vendredi, qu’ils sont disponibles à poursuivre le dialogue entre les deux parties.

À noter que mardi dernier, la délégation avait rencontré le Chef du Gouvernement en sa résidence officielle dans la perspective de parvenir à un accord politique entre les différents acteurs haïtiens.

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay