Crise migratoire : la République Dominicaine expulse de son territoire 165 femmes haïtiennes enceintes, rapporte le GARR

Crise migratoire : la République Dominicaine expulse de son territoire 165 femmes haïtiennes enceintes, rapporte le GARR

Les Dominicains poursuivent leur politique migratoire envers les Haïtiens. Et mêmes les femmes enceintes continuent à être chassées de l’autre côté de la frontière. Malgré les promesses faites aux autorités haïtiennes et la formation d’un comité regroupant les autorités des deux pays, plus rien ne va.

Et la semaine écoulée, les médias dominicains dont Diario Libre rapportait que pas moins de 15 milles haïtiens illégaux ont été expulsé par les autorités dominicaines et parmi les migrants on retrouve des femmes.

Et le GARR vient d’ajouter une couche. Selon le Groupe d’Appui aux Rappartriés et aux Réfugiés, 165 femmes enceintes ont été concernées par ces rapatriements.

Depuis avoir quitté la République Dominicaine en sa qualité d’envoyé officiel de l’État Haïtien, les retombées du voyage de Daniel Supplice se font encore attendre.

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay