Crise politique: le Core Group exige un dialogue, l’opposition s’accroche à la démission de Jovenel

0 0

Core Group - PressLakay - Haïti

Quelques jours après l’appel au dialogue lancé aux différents secteurs de la vie nationale par le président de la république face à l’aggravation de la crise et la situation d’insécurité qui prévaut dans le pays, une importante réunion s’est tenue ce lundi 29 septembre 2019 dans la matinée autour de l’avenir de Jovenel Moïse comme l’avait indiqué Jacqueline Charles, journaliste de Miami Hérald.

Selon une source proche de l’un des sénateurs présent à cette réunion politique tenue entre certains représentants du Forum économique, du Core Group et des représentants du secteur de l’opposition politique en Haïti, les opinions sont divergées entre les négociants autour de l’avenir de Jovenel Moïse à la présidence d’Haïti.

Des représentants du Core Group ont mis d’accord pour la poursuite du mandat de Jovenel Moïse en exigeant d’entrée de jeu un dialogue entre les différents secteurs. À l’opposé, ceux de l’opposition politique ont exigé par tous les moyens le renvoi ordonné du chef de l’État haïtien, accusé de corruption et de détournement de fonds publics.

Pourtant, plusieurs villes du pays sont réveillées ce matin avec des manifestations de rue pour continuer d’exiger le départ de Jovenel Moïse.

RICHEMOND Johnson

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More