Crise ukrainienne : Joe Biden et Vladimir Poutine se sont entretenus par téléphone pendant plus d’une heure ce samedi

0 75

Des hauts diplomates et responsables de la défense des États-Unis et de la Russie se sont entretenus par téléphone ce Samedi 12 février dans le but de désamorcer la crise à la frontière ukrainienne.

Joe Biden et Vladimir Poutine

Les appels arrivent alors que de plus en plus de gouvernements disent à leurs citoyens de quitter l’Ukraine. Le secrétaire d’État des États-Unis, Antony Blinken s’est entretenu ce samedi avec son homologue russe Sergueï Lavrov, tout comme le secrétaire à la Défense des États-Unis Lloyd Austin et le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou, selon les départements d’État et de la Défense étasuniens.

Antony Blinken a réaffirmé que les voies de communication diplomatiques resteraient ouvertes, mais que, pour éviter un conflit en Ukraine, Moscou devrait concrètement désamorcer sa position de force aux frontières de l’Ukraine, a déclaré le département d’État. Le porte-parole du département d’État, Ned Price, a déclaré que si la Russie envahissait l’Ukraine maintenant, le résultat serait une réponse transatlantique résolue, massive et unie.

Avant l’appel entre Joe Biden et Vladimir Poutine, le président russe s’est entretenu avec le président français Emmanuel Macron, qui s’est rendu à Moscou plus tôt dans la semaine pour tenter de désamorcer les tensions. En plus de dire que les deux dirigeants ont parlé pendant une heure et 40 minutes, le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, n’a donné aucune autre information sur les détails de l’appel.

Les appels entre les dirigeants russes et occidentaux interviennent alors que les États-Unis ont annoncé leur intention de débarrasser samedi leur ambassade de Kiev du personnel non urgent et de maintenir une équipe squelettique dans la ville occidentale de Lviv.

La confrontation entre l’Est et l’Ouest survient alors que la Russie a amassé plus de 100 000 soldats aux frontières de l’Ukraine. Actuellement, la Russie mène des exercices navals dans la mer Noire et des exercices militaires en Biélorussie le long de la frontière nord de l’Ukraine.

La montée des tensions autour de l’Ukraine et la possibilité d’un conflit armé sur le continent européen sont considérées comme le plus grand test géopolitique pour l’OTAN et l’Europe au lendemain de la guerre froide.

Malgré les signes de plus en plus nombreux indiquant que la balance pourrait basculer vers une escalade des hostilités, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a déclaré samedi aux journalistes qu’il était surpris par la dernière série d’avertissements et de départs des gouvernements occidentaux. Volodymyr Zelenskyy a déclaré que toute personne disposant d’informations sur l’invasion de l’Ukraine devrait en informer le gouvernement ukrainien. Il a dit que la panique maintenant ne servirait que les ennemis de l’Ukraine.

À titre de rappel les Ukrainiens ont manifesté ce samedi à Kiev contre une escalade dans le conflit qui dure maintenant depuis 8 ans avec la Russie.

Robinson JEROME

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :