Daniel Foote qualifie Ariel Henry de faux premier ministre

0 92

L’ancien envoyé spécial américain en Haïti Daniel Foote se montre très préoccupé par l’assassinat de Jovenel Moïse. le diplomate américain, insatisfait, du comportement d’Ariel Henry dans le traitement de ce dossier, le qualifie de «faux premier ministre».

Environ 5 mois depuis l’assassinat crapuleux du feu président Jovenel Moïse en sa résidence privée à Pèlerin 5, par un commando, la justice haïtienne est toujours dans l’ombre. La famille de l’ancien président peine encore à trouver justice.

Plusieurs observateurs internationaux également constatent l’incompétence des autorités haïtiennes et aussi leur négligence portée dans cette affaire. L’ambassadeur Daniel Foote, ancien envoyé spécial américain en Haïti, questionne l’actuel chef du gouvernement haïtien, le Dr. Ariel Henry.

« Dr. (Et faux premier ministre) Ariel Henry- cela fait 5,5 mois depuis que le président Moïse a été brutalement assassiné», a tweeté Daniel Foote en questionnant Ariel Henry, « qu’avez vous fait pour résoudre le crime et assurer au monde que vous êtes propre ».

La semaine écoulée de nouvelles données relatives à l’assassinat de Jovenel ont été divulguées par le journal américain New York Times. Jovenel Moïse selon le journal dressait une liste contenant le nom de plusieurs grands dealers de drogue en Haïti, avec l’idée de la remettre à la DEA. Cette liste serait l’une des causes principales de son assassinat.

Jusqu’à date ces éléments d’informations ne sont pas encore authentifiés par les autorités du pays. L’opinion publique questionne encore les rapports d’enquête de New York Times.

Dossier à suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More