De retour après son voyage officiel aux USA, Garry Conille ordonne aux gangs de déposer les armes

De retour après son voyage officiel aux USA, Garry Conille ordonne aux gangs de déposer les armes

De retour au pays, ce samedi, suite à son voyage officiel d’une semaine aux États-Unis, le chef du gouvernement, Dr Garry Conille invite une nouvelle fois les bandits armés criminels à déposer les armes.

À peine descendu du vol de la compagnie aérienne Jet Blue, le chef du gouvernement était attendu au Salon diplomatique de l’Aéroport International Toussaint Louverture pour faire le point sur son voyage à Washington et à New-York.

D’entrée de jeu, l’ancien fonctionnaire des Nations Unies a dressé un bilan positif de son déplacement. Il en a profité pour réitérer son appel aux gangs armés criminels qu’ils ordonnent de déposer les armes et de reconnaître l’autorité de l’Etat.

« Les gangs armés ont un délai limité pour déposer les armes et de se mettre à la disposition de la justice », a déclaré avec force le chef du Conseil Supérieur de la Police Nationale (CSPN) tout en donnant la garantie que les quartiers et les villes contrôlés par les bandits seront repris bientôt par l’Etat.

Parallèlement, le chef du gouvernement a donné la garantie que justice sera rendue aux victimes des violences perpétrées par les bandes criminelles qui sévissent un peu partout à travers le pays.

Pendant que le locataire de la Primature continue à multiplier les promesses en ce qui concerne le rétablissement d’un climat de sécurité, la population haïtienne, quant à elle, continue à subir les violences des gangs armés criminels. Si des mesures sont annoncées pour rétablir la sécurité, celles-ci ne sont pas encore appliquées.

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay