Décès d’Alexeï Navalny : les États-Unis adoptent de nouvelles sanctions contre la Russie

John Biden

Les Etats-Unis ont annoncé, vendredi 23 février 2024, un arsenal de sanctions contre la Russie en réponse à la mort de l’opposant Alexeï Navalny, il y a une semaine. C’est sa plus importante salve de mesures restrictives prises depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

Les pluies de sanctions américaines continuent de tomber sur la Russie. Si l’invasion russe en Ukraine, depuis bientôt trois ans, a été la cause des interdictions américaines, maintenant un autre événement empire davantage le conflit diplomatique entre les deux super puissances mondiales. Il s’agit de la mort de l’opposant Alexeï Navalny, il y a une semaine.

En effet, ce vendredi, plus de 500 personnes et organisations de différents pays sont désormais ciblés par de nouvelles sanctions américaines en réponse à la mort de l’opposant russe.

« Il faut que Vladimir Poutine paye un prix élevé pour son agression contre l’Ukraine. » a écrit le Président américain Joe Biden.

En tout, des entreprises de 26 pays et des personnes de 11 pays parmi lesquels la Chine ou l’Allemagne, et concernent le secteur de la finance russe, l’industrie de la défense, différents individus soutenant Moscou, mais aussi des personnalités liées à l’emprisonnement de l’opposant Alexeï Navalny, sont concernées par ces mesures restrictives.

Il faut aussi souligner que l’annonce de cet arsenal de nouvelles sanctions intervient au lendemain de la rencontre de Joe Biden avec l’épouse et la fille du défunt russe.

LIRE AUSSI

PressLakay