Décès de Me. Esther Cribbe: KRIFA plonge dans la douleur et exprime ses sympathies.

0 481

L’organisation de défense et de la promotion des droits des femmes et des filles en Haïti Kri Fanm Ayiti ( KRIFA), dans une note, exprime sa douleur suite au décès de l’une de ses membres, Esther Cribbe, dans la soirée du mardi 04 mai 2021.

<< Femme engagée et déterminée, c’est avec la plus grande tristesse que nous avons pris la nouvelle de son départ. Me. CRIBBE était une femme de devoir remarquable, aimée de ses collaborateurs/trices, qui croyait que l’éducation est la clé pour ouvrir la porte du succès et de la réussite. C’était une femme tenace et persistante face aux défis et la cruauté de la vie mais toujours avec des objectifs clairs. Pour son courage, son dévouement, sa noblesse et son sens du service public, elle restera pour nous un modèle >>,

a indiqué KRIFA

 » Son départ inattendu et prématuré fait planer sur nous une douleur atroce qui nous ronge le cœur et qui n’est pas prête à disparaître. Les mots manquent face à cette situation douloureuse Mais KRIFA prend l’engagement solennel d’achever l’œuvre qu’elle a commencée », a poursuivi l’organisme de promotion des droits des femmes.

KRIFA en a profité pour présenter ses profondes sympathies à la famille, collègues, élèves – magistrats de l’Ecole de la Magistrature, à la promotion 2011-2015 de la Faculté de Droit et des Sciences Economiques (FDSE) à laquelle Esther Cribbe était particulièrement attachée et à tous ceux et celles qui l’ont côtoyée pendant sa courte période sur terre.

Membres de L’organisation Kri Fanm Ayiti depuis décembre 2017, Esther Cribbe est décédée à la suite d’une crise spontanée tandis qu’elle suivait une formation pour devenir magistrat à l’école de la Magistrature.

Newsletter
Newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Newsletter

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More