Des associations de femmes Casec, Asec et Déléguée de ville condamnent l’attaque contre Fednel Monchery à Cabaret

0 1

FB IMG 15656440827466547 - PressLakay - Haïti

Dans une note de presse, les associations de femmes Casec, Asec, Déléguée de ville et la Fédération Nationale des Femmes Maires d’Haïti condamnent vigoureusement, l’attaque contre la personne Fednel Monchery à Cabaret, lors des funérailles du Maire Principal de cette commune Wills Thomas, le vendredi 09 août 2019.

Pour ces associations, cette attaque contre la personne de Fednel Monchéry, représentant du ministère de tutelle des Mairies de la République, en présence d’une cinquantaine de Maires, de Mairesses et d’autres élus, lors des funérailles du président du Conseil municipal de Cabaret, est un acte ordurier qui mérite d’être condamné.

C’est un acte indigne dans une société démocratique où la loi, la morale, l’éthique, les valeurs intangibles domptent et civilisent les agissements, lit-on dans la note.

<< Cet acte est d’autant plus scandaleux qu’il s’est produit dans un temple sacré, au cours des obsèques du premier citoyen d’ une commune. La dépouille de Wills Thomas a été profanée >> a fait remarquer ces associations.

Aucune dépouille ne mérite un tel traitement. Moins encore, celle d’un serviteur de la République. Aussi, cet agissement ne doit pas rester impuni, ont elles poursuivi.

L’interdiction de départ n’est ni un mandat d’amener ni un mandat d’arrêt, de l’avis de ces organisations d’élus locaux. Soulignant que tout citoyen soupçonné d’avoir commis une faute jouit de la présomption d’innocence. Elles rappellent que seul en cas de flagrance qu’un citoyen peut procéder à l’arrestation d’une personne contrevenante.

Ces associations réitèrent, par ailleurs, leur soutien aux victimes du massacre de la Saline. Appelant la Justice à juger et condamner les coupables de cette affaire. À rendre blanc celui qui est innocent, noir celui qui en est coupable.

Présent à Cabaret le vendredi 09 août 2019 pour prendre part aux funérailles du Président du conseil municipal de cette commune, Wills Thomas, décédé le 24 juillet 2019. Le directeur général du ministère de l’intérieur, Fednel Monchery, a été physiquement agressé par un militant du nom de Dickson Oreste.

Francky Belfort

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More