Des employés du SNGRS réclament plus de 10 mois d’arriérés de salaire

0 5

Pendant plus de deux semaines les employés du SNGRS ont bloqué la route menant de Gérald bataille vers Petite Place Cazeau et Caradeux, ou ils réclament plus de 10 mois d’arriérés de salaire. En ce premier jeudi du mois d’août, des dizaines d’employés de cette boîte ont fait savoir qu’ils vont entamer une deuxième étape si l’État centrale ne prend pas en main leurs revendications, et dénoncent entre autre un conflit existant entre le Service National de Gestion des Résidus ( SNGRS) et les mairies. D’après les employés du SNGRS, les agents de voiries des mairies s’étalaient des déchets un peu partout dans les rues pour qu’ils ramassent, et ils ont même fait des saisis de matériels tels que, brouettes, balai etc…

Ces employés qui réclament des meilleures conditions de travail, plus de 10 mois arriérés salaires, carte d’assurance et nomination afin qu’ils puissent mettre un thème dans leurs revendications. L’insalubrité de la ville est au reflet de ceux qui dirigent, déclarent-ils.

La question des déchets est devenue au fil du temps de plus en plus politique et problématique en raison notamment de leur augmentation considérable.

Robinson Jerome

Twitter : @robinsonjerome8

Gmail : jeromerobinson64@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More