Des migrants haïtiens interceptés près des eaux de Porto Rico

Des migrants haïtiens interceptés près des eaux de Porto Rico

La Garde côtière américaine à San Juan a rapporté, mardi 9 avril 2024, avoir intercepté une centaine de migrants parmi eux des Haïtiens près des eaux de Porto Rico. Ils tentaient de se rendre illégalement dans ce pays des Caraïbes.

Cent trois migrants dont 96 Dominicains et 7 Haïtiens, plus précisément, répartis en trois voyages différents, ont été arrêtés, le week-end écoulé, par les garde-côtes américains. Ils tentaient périlleusement de rejoindre les côtes portoricaine.

Selon les informations fournies par la garde côtière américaine, la première intervention a eu lieu dans la soirée du samedi dernier, lorsque des membres des garde-côtes voyageant à bord d’un petit avion ont repéré un yawl suspect qui s’approchait du canal Mona, à l’ouest de l’île des Grandes Antilles.

Les garde-côtes ont vite fait de réagir en dépêchant un bateau auprès du yawl pour récupérer les migrants. Au cours de cette opération, 57 migrants ont été récupérés dont 51 Dominicains et 6 Haïtiens.

Ensuite, lors de la deuxième intervention qui a eu lieu dimanche matin dernier, dans la côte sud du pays, les garde-côtes de San Juan ont intercepté 11 migrants, dix Dominicains et un Haïtien.

Il faut souligner que lors de cette opération, deux des immigrants sans papiers avaient sauté à la mer en essayant de rejoindre le rivage à la nage et d’échapper aux autorités. Ils ont, cependant, ont été arrêtés par des agents de la police de Porto Rico.

Enfin, la troisième tentative de migrants qui tentaient d’atteindre le pays des Caraïbes a eu lieu dimanche soir, lorsqu’un avion des garde-côtes a de nouveau aperçu un yawl au nord-ouest de la municipalité d’Aguadilla (Nord-Ouest).

Les agents de sécurité de l’agence américaine ont vite été déployés pour arrêter le navire suspect. Ils ont réussi à arrêter l’engin à bord duquel voyageaient 34 migrants dominicains. Ils ont tous été remis aux autorités dominicaines.

Depuis le début de cette année, la migration a pris une proportion énorme dans la mer des Caraïbes où Haïtiens, Vénézuéliens et Dominicains tentent désespérément des voyages maritimes afin de gagner les côtes des pays comme Porto Rico, les Îles Turcs et Caïques ou encore les Bahamas.

À rappeler que durant le même week-end dernier, près de 300 migrants haïtiens ont été interceptés dans les eaux bahaméennes et des Îles Turcs et Caïques. Ils provenaient de la République Dominicaine.

LIRE AUSSI

PressLakay