Deux ans d’injustice : La SOFEHJ persiste dans sa quête de vérité pour Antoinette Duclaire et Diego Charles

SOFEHJ demande à la population de poursuivre son combat contre l'impunité en Haïti

Deux ans depuis Antoinette Duclaire dit Netty ainsi que Diego Charles ont été brutalement et lâchement assassinés dans la zone de Christ Roi, à Port au Prince, la justice est encore muette. Depuis ces
assassinats crapuleux, la Solidarité des Femmes Haïtiennes Journalistes
(SOFEHJ) dit n’a pas cessé de demander justice pour ces deux journalistes tombés sous
les balles assassines des individus non identifiés.

  • SOFEHJ demande à la population de poursuivre son combat contre l'impunité en Haïti
  • SOFEHJ demande à la population de poursuivre son combat contre l'impunité en Haïti
  • Journaliste Militante Marie Antoinette Duclaire
  • Haïti: Les funérailles de Diego Charles seront chantées le 13 juillet à Jérémie

La justice ne s’est pas encore prononcée sur ce dossier, et l’enquête se poursuit. Les auteurs et complices bénéficient du système d’impunité qui sévit depuis toujours dans le pays, regrette-elle.

La SOFEHJ dit continuer de dénoncer cet état de fait et croit qu’il est un impératif de mettre un terme à l’impunité qui constitue l’un des principaux facteurs de la
violence et de destruction du tissu social.

Elle rappelle qu’un rapport du Word Justice Project (WJ) place Haïti
136ème sur 140 pays dans l’indice de l’Etat de droit. Le taux global de
condamnation dans le système judiciaire est de 3%, avec une seule
condamnation (dans une affaire de corruption) au cours des 15 dernières années.

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay