Dialogue inter-Haïtien : l’occasion pour les politiciens haïtiens de s’entendre, selon Antoine R. Bien-aimé

Dialogue Inter-haïtien à Kingston

Intervenant ce lundi 12 juin 2023, à l’émission « Le Point » sur la Radio Télévision Métropole, l’ancien député, Antoine R. Bien-aimé a dressé un tableau de la première journée du dialogue inter-Haïtien sur la crise, débuté hier à Kingston, capitale de la Jamaïque, sous les auspices de la CARICOM.

Dialogue Inter-haïtien à Kingston
Dialogue inter-haïtien à Kingston Jamaïque

D’après l’ancien parlementaire, les invités qui ont répondu au rendez-vous ont bel et bien entamé les « débats contradictoires » visant à trouver des solutions communes à la crise haïtienne. Il a soutenu que quelque chose doit quand-même résulter de cette initiative.

« Je crois que nous reviendrons au pays avec un minimum (…) c’est-à-dire que nous nous entendions sur un agenda que nous proposerons ensuite à la nation haïtienne, au peuple haïtien ainsi que le gouvernement. Un agenda dans lequel nous tracerons ensemble la route que nous devons suivre », a-t-il souligné.

Cependant, l’équipe gouvernementale est catégorique. Il n’y aura pas de nouvel accord. Dans son discours lors de l’ouverture des assises, le Premier Ministre Ariel Henry a fait savoir qu’il n’est pas présent à Kingston pour négocier un nouvel accord et qu’il n’est non plus venu pour recevoir des diktats de quiconque.

L’ancien député a fait remarquer que les acteurs de la classe politique haïtienne, qui ne cessent de s’entre-déchirer et qui ont toujours refusé catégoriquement de s’asseoir sur la même table afin de discuter les intérêts du pays, doivent tirer une leçon.

D’après lui, à bord de l’avion qui transportait les invités, divisés en plusieurs camps ou représentants de partis ou groupements politiques, la cordialité était de mise dans une ambiance jugée « fraternelle » entre fils et filles d’une même patrie, d’une même nation. Une manière pour les autorités au niveau de la CARICOM de montrer une bonne fois pour toute qu’ils peuvent finalement s’entendre quel que soit le degré de leurs divergences.

À noter que les « débats contradictoires » continuent de plus belle durant la journée du lundi et se poursuivront demain mardi et ce, toujours en présence du Premier Ministre Ariel Henry.

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay