Dossier Psugo/ Corruption: la Fondasyon Je Klere exige l’ouverture d’une enquête

0 54

Le programme de scolarisation universelle gratuite et Obligatoire mis en œuvre par l’administration de l’ancien président Joseph Michel Martelly fait état de suspicion de corruption pour laquelle la FJKL demande des comptes.

Haïti: la FJKL exhorte les acteurs politique à la recherche d'un consensus et prône une transition de 24 mois
FJKL

Assis sur des taxes prélevées sur les transferts d’argents et les appels téléphoniques, le doute plane sur ce projet où de nombreuses écoles faisant partie du programme étaient des écoles fantômes. Certains responsables ont même été arrêtés pour fraude. Et depuis, aucun suivi n’a été fait.

« La CSCCA doit se prononcer, dans le meilleur délai possible pour qu’un début d’éclaircissement y soit apporté, prenant ainsi en compte les attentes légitimes de tout le pays et de la diaspora haïtienne fortement concernée dans ces prélèvements pour le compte du PSUGO », selon la FJKL.

L’organisation de droits Humains dit croire qu’il y a des cas de détournements de font qui méritent d’être sanctionnés par la Cour des Comptes, Organisme d’Etat chargé de resoudre de tels cas.

Il reste à suivre la réaction de la Cour face à cette demande de la FJKL qui persiste que le projet a fait de nouveaux riches au détriment des écoliers.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More