Dr Reginald Boulos: Toujours optimiste, toujours debout malgré les critiques et les attaques

0 156

Le Dr Reginald Boulos est l’une des personnalités publiques les plus connues d’Haïti. Pour moi, l’une de ses plus grandes qualités est la communication. J’aime regarder le Dr Boulos lorsqu’il est invité à une émission de radio comme Le Point sur Radio Métropole avec le journaliste Wendell Theodore ou Scoop FM avec le journaliste Garry Pierre Paul Charles ou Vision2000 avec le journaliste Valery Numa. Cet homme est très intelligent pour défendre sa position en politique et en affaires.

Le Dr Reginald Boulos est né en 1956 a Manhattan, New York, USA. Sa mère a eu une grossesse compliquée en Haïti, elle a donc dû se rendre aux États-Unis pour accoucher. Il a longtemps rejeté la citoyenneté américaine pour embrasser la citoyenneté haïtienne. Son père était Carlos et sa mère était Aimee. Il est d’origine libanaise. Il est l’un des six enfants de sa famille. Tous les boulos ont obtenu un énorme succès dans différents domaines en Haïti. Après avoir travaillé dans le domaine de la santé pendant de nombreuses années dans différentes villes du pays dont l’hôpital Sainte-Catherine de Cité Soleil, M. Boulos a décidé d’essayer quelque chose de nouveau. Cette fois dans la gestion. Il est certifié en gestion de la MIT Sloan School of Management. En 1996, il quitte le cabinet médical pour travailler pour son entreprise familiale connue sous le nom de groupe Boulos Investment. En 2003, il a repris l’un des plus anciens journaux d’Haïti appelé Le Matin, ce qui en a fait un succès temporaire. De 2000 à 2010, il a développé l’une des chaînes de supermarchés les plus prospères d’Haïti, Delimart. Son concessionnaire automobile connu sous le nom d’Auto Plaza est bien connu à Port-au-Prince. Il a réorganisé l’hôtel El Rancho et en a fait un grand succès.

Grâce à son organisation connue sous le nom de Fond de Parrainage National, il a aidé des milliers et des milliers d’enfants dans leur éducation. Il est le fondateur de l’institut de santé infantile d’Haïti, une organisation qui se préoccupe de fournir des soins de santé aux enfants et à toute la communauté. Dr. Reginald Boulos A obtenu d’autres succès dans des entreprises qui peuvent ne pas apparaître dans cet article. Alors que la plupart des gens considèrent le tremblement de terre de 2010 comme une malédiction et une calamité pour le peuple haïtien, M. Boulos le considère comme une tragédie et aussi comme une opportunité pour le pays d’utiliser le soutien du monde pour avancer dans la bonne direction. . Des milliards et des milliards de dollars ont été promis et M. Boulos veut que cet argent profite le plus possible au peuple haïtien.

Comme tout autre organisme qui aime son pays, M. Boulos veut être président pour pouvoir faire plus. En 2019, il a lancé le Mouvement pour la 3em Voix ou MTVayiti. Entreprises libres, créations d’emplois, opportunités pour tous les Haïtiens sont la philosophie de base de MTVAyiti. Il a déclaré à Valery Numa de Vision 2000, qu’il a créé des opportunités d’emploi pour au moins 5000 milliers de personnes. Si 200 hommes d’affaires font de même, ce sera 1 million d’emplois dans le pays. Je pense que c’est une très bonne analyse.

Les succès du Dr Boulos ont un prix très élevé. Il est constamment critiqué sur ce qu’il a fait et ce qu’il n’a pas fait. Ses commerces ont été vandalisés, incendiés et détruits. Quand les gens pensent que le Dr Boulos abandonnerait. Il a dit non. Il a dit qu’il avait appris de son père à ne jamais abandonner, à continuer d’avancer. De médecin à homme d’affaires. D’homme d’affaires à politicien, le Dr Boulos a tout fait. Maintenant, il veut être président pour pouvoir aider son pays et son peuple haïtien. Je ne pense pas qu’il y ait quelque chose de mal à cela. Tant de gens en Haïti veulent être président sans aucune preuve. Le Dr Boulos a trop de preuves pour qu’il soit candidat à la présidence. Ses entreprises et ses fondations parlent pour lui.

Dans cet article, je ne dis pas ici que cet homme est un saint ni un pécheur. Peut-être que vous, qui lisez cet article en ce moment, avez de bonnes raisons de le critiquer. C’est bon. Bien que nous puissions critiquer, nous devons réaliser que nous ne pouvons pas construire un pays pour le peuple haïtien sans les investisseurs ou le secteur privé, ou l’élite économique. C’est l’un des problèmes majeurs en Haïti. Le gouvernement d’Haïti n’a pas de respect pour les entrepreneurs. Les politiciens pensent qu’ils peuvent construire le pays sans les riches et les investisseurs. Ils ont tort et tout à fait tort. Toutes les élites doivent jouer leur rôle pour que le pays réussisse. Tout comme cela se fait dans le corps humain.

En Haïti, cette culture de diaboliser les gens riches, les gens de couleur de peau différente, doit être stoppée. Tout comme les immigrants aux États-Unis sont venus avec une vision et un travail acharné pour réussir, les Syriens, les libanais sont venus en Haïti avec un travail acharné, de la discipline et une vision pour réussir. Dans la mesure où nous ne nous trompons pas en construisant un grand pays en Haïti, nous devons respecter cela. Ils ne sont pas venus en Haïti sans rien. Ils sont venus avec beaucoup d’idées et de stratégies commerciales pour réussir et faire du pays un succès si les politiciens et les intellectuels jouaient leur rôle au lieu de jouer la victime. Les libanais, les surians ont réussi partout dans le monde, y compris la République dominicaine, les États-Unis, le Canada, la France, l’Allemagne, le Royaume-Uni, le Mexique et bien d’autres pays. Tout comme ces pays ont bénéficié de leurs connaissances en affaires, en éducation, en science, en politique, etc. Nous pouvons également en bénéficier. Nous devons les voir pour qui ils sont. Ce sont des Haïtiens comme nous qui aimons Haïti et qui veulent un avenir meilleur pour son peuple. Le Dr Reginald Boulos est un excellent exemple d’un Haïtien qui aime son pays et veut améliorer les choses. Cet homme possède des entreprises valant des millions et des millions de dollars. Avec un pays sans sécurité publique, vous devez avoir de l’amour pour votre pays pour prendre cet énorme risque.

J’ai écrit plus de 30 articles sur la politique haitienne, les affaires mondiales, les religions, etc. Pour les lire, vous pouvez m’envoyer un email à: Adeshommes@hotmail.com
Archange Deshommes, ancien enseignant à la Miami Dade Public School à Miami, FL, USA
Certifié en sciences sociales par le Florida Department of Education

Adeshommes@hotmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More