Drame au Cap-Haïtien : « Aucun centime n’ a été versé à la mairie pour l’organisation des funérailles », déclare Patrick Almonor

0 17

Aucun centime n’a été versé à la mairie du Cap-Haïtien pour l’organisation des funérailles des victimes de l’explosion du camion citerne, selon Patrick Almonor. Le maire assesseur de la deuxième ville du pays précise que tout a été fait à crédit.

 L’enveloppe de 9 millions 500 mille gourdes annoncée pour la réalisation des obsèques n’a pas encore été débloquée. Tout a été fait à crédit, a-t-il précisé.

La branche nord du ministère de l’économie et des finances devait s’assurer du déblocage des fonds destinés à la réalisation de ces obsèques. Jusqu’à présent,  c’est le silence total au niveau de cette institution publique sur ce dossier. 

La mairie du Cap-haityien a essuyé des critiques relatives à l’organisation de ces funérailles qualifiées d’indignes.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More