Eddy Jackson Alexis : « Le gouvernement démissionnaire pose des actions politiques et administratives pour garantir la sérénité »

Eddy Jackson Alexis : « Le gouvernement démissionnaire pose des actions politiques et administratives pour garantir la sérénité »

Après deux semaines de paralysie totale des activités dans la région métropolitaine, le gros commerce, les banques commerciales, les maisons de transfert ont ouvert leurs portes ce mardi 1er octobre. Le transport en commun a aussi repris timidement. Toutes les rues de Port-au-Prince sont jonchées de piles d’immondices, de carcasses de véhicules, entre autres. Les opérations de nettoyage des rues annoncées par le gouvernement ne sont pas encore effectives.

En tout cas, le gouvernement démissionnaire s’active. Un conseil des ministres spécial s’est déroulé hier lundi à la résidence privée du premier ministre démissionnaire Jean Michel Lapin.

Au cours de ce conseil des ministres sans la présence physique du chef de l’Etat, il était question de fixer les priorités de ce gouvernement de taille réduite pour les trois prochains mois. Les priorités sont entre autres : la sécurité, la santé, l’éducation et l’assainissement, informe Eddy Jackson Alexis.

Ce dernier confie que des dispositions seront prises pour faciliter le paiement des employés dans l’administration publication notamment des ministères des Affaires sociales et de l’Education nationale, mais aussi pour honorer des factures de la police nationale.

Sur le terrain, rien n’est encore clair pour le président Moïse. Pas de répit dans les villes de provinces. A Port-de-paix, son fief. L’entreprise privée du président de la république « JoMA auto-parts » a été la cible des manifestants ce lundi. Des protestataires ont dressé des barricades de pneus enflammés à l’entrée principale de l’entreprise en signe de colère face à la gestion calamiteuse, disent-ils de l’équipe en place.

Banacheca Pierre

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay