Edmonde Supplice Beauzile appelle les défenseurs de la démocratie haïtienne à se battre pour forcer Jovenel Moïse à respecter la constitution.

0 136

Dans un message publié à travers les réseaux sociaux dans la matinée du jeudi 21 janvier, la présidente du parti Fusion , Edmonde Supplice Beauzile, invite les défenseurs de la démocratie haïtienne à s’engager pour imposer au président Jovenel Moïse le respect de la date du 07 février 2021, marquant la fin constitutionnelle de son mandat.

Se référant à la situation malheureuse survenue aux États-Unis où des partisans de Donald Trump ont investi le Capitole au moment où le sénat américain s’apprêtait à valider le pouvoir de Biden, et qui cependant, a été vite résolue, l’ancienne sénatrice croit que c’est un triomphe pour la démocratie.

Ce qui s’est passé constitue la preuve que la démocratie est un système fragile dont la préservation requiert une vigilance et un combat de tous les instants

À déclaré l’ancienne candidate à la présidence. Aussi, croit-elle que les défenseurs de la démocratie haïtienne n’ont pas d’autre choix que celui de se battre pour faire triompher la démocratie en Haïti.

Edmonde Supplice Beauzile appelle les défenseurs de la démocratie haïtienne à se battre pour forcer Jovenel Moïse à respecter la constitution.
Edmonde Supplice Beauzile

Le commandement de la PNH doit se rappeler que tous les membres de la force publique ont prêté serment d’allégeance et de respect à la Constitution et au drapeau et non à un homme (art 263-2).

à souligné Mme Beauzile, se référant à la journée de manifestation du 20 janvier qui a été sauvagement dispersée par la PNH. Ces compatriotes estime t-elle, n’avaient commis qu’une seule faute, celle de manifester pour exiger le respect de l’article 134.2 de la constitution, consacrant la fin du mandat de Jovenel Moïse.

À l’approche de la date fatidique du 07 février, la situation reste tendue. Le pays se plonge dans l’incertain. D’un côté l’opposition politique, des secteurs de la société civile continuent d’exiger le départ du locataire du palais national. D’un autre côté le président continue de mener des actions autour des trois projets qu’il tâchera de réaliser au cours de cette année qui sont : Organiser le référendum pour doter le pays d’une nouvelle constitution ; Organiser les élections et électrifier le pays 24 heures sur 24.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More