Éducation : Interdiction aux fonctionnaires du MENFP d’occuper un poste de directeur d’une école privée

Éducation : Interdiction aux fonctionnaires du MENFP d'occuper un poste de directeur d'une école privée

Dans un circulaire paru, mardi 23 mai 2023, le MENFP a informé ses fonctionnaires, incluant les inspecteurs et les directeurs d’établissements scolaires publics, qu’il leur est interdit d’occuper un poste de directeur ou d’être propriétaire d’une école privée. Une décision prise pour éviter les conflits d’intérêts au sein de l’administration publique.

Éducation : Interdiction aux fonctionnaires du MENFP d'occuper un poste de directeur d'une école privée

Des fonctionnaires du Ministère de l’Éducation Nationale qui sont propriétaires d’une institution scolaire privée, il s’agit là d’un cas présent dans le système éducatif haïtien. Si des lois en vigueur ainsi que la circulaire Ministérielle de novembre 2014 l’interdisent, cette tendance perdure en Haïti, et peut être sujet à des conflits d’intérêts. Dans un circulaire paru, mardi 23 mai 2023, le MENFP a interdit ses fonctionnaires d’occuper un poste de directeur ou d’être propriétaire d’un établissement scolaire privé.

Selon le MENFP, cette double fonction dans le système éducatif haïtien constitue une situation de conflit d’intérêt qui affecte la rigueur morale, l’intégrité de tout fonctionnaire de l’État et la protection de ses intérêts.

Par conséquent, le Ministère a invité tous ceux qui se trouvent actuellement dans cette situation de faire un choix. Dans le cas contraire, des mesures de droit seront prises au regard de la Loi, annonce le MENFP.

LIRE AUSSI

PressLakay