Emmanuel Macron a reçu à l’Elysée Juan Guaido, opposant du président vénézuélien

0 1

Le président français Emmanuel Macron a annoncé vendredi sur Twitter qu’il avait reçu Juan Guaido, président de l’Assemblée nationale vénézuélienne à l’Elysée, reconnu comme président par intérim par cinquante pays et qui tente d’évincer Nicolas Maduro depuis un an. Qualifiant sa rencontre avec Juan Guaido d’échange constructif, le chef de l’Etat a ajouté à ce premier tweet une photo de lui serrant la main de l’opposant au président vénézuélien.

Juan Guaido était à Paris après avoir été notamment reçu par le Premier ministre britannique Boris Johnson à Londres et après avoir participé au Forum économique mondial (WEF) à Davos, en Suisse. La rencontre avec Emmanuel Macron avait été annoncée précédemment par la présidence française. Juan Guaido revendique l’organisation d’une nouvelle élection présidentielle dans son pays, estimant que celle de 2018 qui a permis au président Nicolas Maduro de rester au pouvoir a été entachée de fraudes. Il a été réélu président du parlement monocaméral le 5 janvier, mais le gouvernement Chavista n’a pas reconnu ce vote.

Répondant sur Twitter à Emmanuel Macron, Jorge Arreaza, ministre des Affaires étrangères de Nicolas Maduro, a interrogé le président français sur les manifestations de répression qui ont eu lieu ces derniers mois en France. Un gouvernement sourd et arrogant ne peut donner des cours de démocratie à personne, et certainement pas au Venezuela, a écrit Jorge Arreaza en français.

Soutenu par les États-Unis, une partie de la communauté internationale et la population vénézuélienne, Juan Guaido est en Europe pour demander de l’aide. Seuls nous n’y arriverons pas, a-t-il déclaré jeudi au Forum économique mondial de Davos, estimant lutter contre un conglomérat criminel international. Nous avons besoin de votre aide, a-t-il déclaré, tandis que ses bureaux au Venezuela ont été perquisitionnés mardi.

Mercredi, il a été chaleureusement accueilli à Bruxelles par les dirigeants de l’Union européenne, qui n’ont toutefois annoncé aucune mesure concrète pour influencer le processus politique dans son pays.

Robinson Jerome S/F24

Twitter : @robinsonjerome

Gmail : jeromerobinson64@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More