En 2020, 939 haïtiens déjà déportés en Haiti par les autorités dominicaines

0 2
8d444c22 img 20190305 wa0000 696x392 2046388649 - PressLakay - Haïti
Image d’illustration. CP: site Rezonodwes

À un moment où le pays peine à se révéler des jours de mobilisation intense pour exiger le départ du président Jovenel Moïse, les autorités migratoires dominicaine ont procédé aux arrestations d’un millier de ressortissants haïtiens illégaux en République Dominicaine.

Selon les données statistiques fournies cette semaine par les responsables, 1012 haïtiens ont été contrôlés puis arrêtés entre le 2 et 6 janvier 2020 par les agents de la Direction Générale des Migrations dans au moins sept provinces dominicaines dont Azua, Barahona, Dajabón, Duarte, Santiago de los Caballeros, San Juan de la Maguana et Valverde.

Parmi ces 1012 haïtiens, 939 ont été arrêtés, ces ressortissants haïtiens ont été surpris de circuler illégalement sur le territoire dominicain où ils ont été contrôlés et emmenés aux différents postes frontaliers pour regagner leur pays d’origine.

S’il promet de respecter la loi de
285-04 relative aux droits des étrangers sur le sol dominican, le directeur général des migrations, le Lieutenant Général Maximum William Muñoz Delgado dit déterminer à mener la lutte cette année pour combattre la migration clandestine en république dominicaine.

RICHEMOND Johnson

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More