Ennery : Les partisans de l’ex député Cholzer Chancy continuent de réclamer sa libération

Ennery : Les partisans de l’ex député Cholzer Chancy continuent de réclamer sa libération

Plusieurs dizaines de personnes ont investi les rues, à Ennery, dans l’Artibonite, mercredi 21 février 2024, pour réclamer la libération de l’ancien député, Cholzer Chancy. Ce dernier a été arrêté, il y a un mois, dans le cadre de l’enquête de l’ULCC sur les matériels du CNE.

Arrêté le 22 janvier dernier à la suite de son audition dans le cadre de l’enquête sur le détournement de biens publics présumé au Centre National des Équipements (CNE), l’ancien élu d’Ennery demeure enfermé dans la Grande Prison, à Port-au-Prince. À cause de cela, depuis plusieurs jours, ses partisans dans cette commune de l’arrondissement des Gonaïves, dans le département de l’Artibonite qu’il représentait à la Chambre Basse organisent des mouvements de protestation pour réclamer sa libération.

Ce mercredi encore, ils étaient plusieurs dizaines à fouler le macadam pour protester contre l’ordonnance du magistrat instructeur permettant l’incarcération de l’ancien Président de la chambre des députés et leader du parti ASE. Ils ont demandé la révocation de cette ordonnance du juge instructeur.

Avec pancartes en mains sur lesquelles plusieurs revendications sont inscrites, les protestataires ont annoncé qu’ils resteront dans la rue et renforceront même leur mouvement jusqu’à que les autorités répondent à leur revendication.

“Il faut que les autorités libèrent l’ancien député Cholzer Chancy car il est exempt de tout ce qu’on lui reproche. Elles savent qui sont les personnes qui doivent être arrêtées dans le cadre de ce dossier” fustige un protestataire.

À rappeler que l’arrestation de l’ancien élu d’Ennery fait suite à son audition par le magistrat Al Duniel Dimanche, le 22 janvier 2024, dans le cadre de l’enquête de l’Unité de Lutte Contre la Corruption (ULCC) sur le détournement de biens publics présumé au Centre National des Équipements.

LIRE AUSSI

PressLakay