États-Unis : Après le Colorado,Trump jugé inéligible dans le Maine pour la Primaire Républicaine

Donald Trump

Donald Trump a été déclaré inéligible dans le Maine pour la Présidentielle 2024. Les autorités judiciaires dans cet État aux États-Unis ont pris cette décision contre l’ancien président américain en raison de son rôle dans l’assaut du Capitole en 2021.

Les déboires judiciaires n’en finissent toujours pas pour le magnat de l’immobilier qui entend briguer un second mandat en 2024. Inculpé dans des dossiers de fraudes, désormais, l’ex dirigeant républicain doit aussi faire face à des décisions prises par les autorités de plusieurs États visant à le destituer de la Primaire Républicaine.

Après le Colorado, la semaine écoulée, c’est maintenant au tour du Maine d’exclure Donald Trump de la Présidentielle. Une décision qui est prise pour les mêmes motifs soient l’insurrection contre le Capitole, en 2021. Elle implique que le nom de l’ancien président, aujourd’hui en campagne pour l’élection de 2024, ne pourrait pas figurer sur les bulletins de vote.

C’est la Secrétaire du Maine, Shenna Bellows ayant pour mission d’organiser les élections dans cet État qui a pris la décision. Citant des articles de la Constitution relatifs à l’assaut, elle a estimé que le favori pour la Primaire Républicaine n’est plus éligible à cause de son rôle dans l’attaque contre le Capitole, le 6 janvier 2021.

« Il n’est pas apte à la fonction de président, au titre du 14e amendement de la Constitution, qui exclut de toute responsabilité publique les personnes s’étant livrées à des actes d’insurrection », a déclaré Shenna Bellows dans un document officiel qu’elle a rendu public jeudi.

Il faut souligner que la Secrétaire de cet État de l’extrême nord-est des États-Unis a rendu son verdict après qu’un groupe bipartisan d’anciens législateurs a remis en question la candidature de Donald Trump dans cet État démocrate

«Je n’arrive pas à cette conclusion à la légère », a-t-elle ajouté, tout en soulignant que l’assaut du Capitole a été commis « sur ordre, en toute connaissance et avec le soutien du président sortant ».

Il faut noter aussi que c’est bien la deuxième fois en deux semaines que Donald Trump se voit ainsi déclaré inéligible pour les mêmes motifs. Du côté de l’ancien Pensionnaire de la Maison Blanche, il s’agit tout simplement d’une « manœuvre pathétique pour truquer l’élection ». C’est la raison pour laquelle il compte saisir la cour suprême des États-Unis, à qui il reviendra au final de trancher cette question d’inéligibilité.

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay