États-unis : Donald Trump inculpé pour ses tentatives d’inverser le résultat de la présidentielle de 2020

Donald Trump, ex-président américain

Accusé d’avoir tenté d’inverser les résultats de la Présidentielle de 2020, remporté par Joe Biden, l’ex Président américain, Donald Trump a été inculpé, mardi 1er août 2023, par le procureur spécial, Jack Smith, en charge de l’affaire.

Donald Trump, ex-président américain
Donald Trump, l’ancien président des États-Unis

L’ancien locataire de la Maison Blanche ne manque pas l’occasion de faire parler de lui dans les médias à cause de ses déboires judiciaires. En seulement trois ans, après son mandat, l’homme d’affaires républicain se trouve impliqué dans pas mal de dossiers dont l’affaire « Stormy Daniels », l’attaque au Capitol, etc., qui ont fait couler de l’encre. Ce mardi, l’ancien président américain a été inculpé par le procureur spécial enquêtant pour ses tentatives d’inverser le résultat de l’élection présidentielle de 2020.

À noter que le milliardaire de 77 ans, candidat dans les primaires républicaines pour les prochaines élections qui aura lieu en 2024, s’attendait à être inculpé puisqu’avant même que l’annonce soit faite dans les médias américains comme ABC et le New York Times, il avait affirmé s’attendre à une telle décision.

” On me dit que Jack Smith le cinglé, pour avoir interférer dans l’élection présidentielle de 2024, va lancer une nouvelle inculpation bidon de votre président préféré, moi”, avait-il écrit sur son compte Truth Social.

Le grand favori des primaires républicaines est donc attendu, jeudi, devant un juge à Washington, pour être officiellement mis en accusation. L’acte d’inculpation, de 45 pages, lui accuse de “complot à l’encontre de l’État américain”, ” d’entrave à une procédure officielle” et “atteinte aux droits électoraux”.

À noter aussi que malgré ses déboires judiciaires, l’ex-président américain Donald Trump, qui rêve de briguer un second mandat présidentiel, devance largement ses concurrents à la primaire du Parti républicain en vue de l’élection présidentielle de 2024, selon un sondage publié, lundi dernier, par le New York Times.

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay