États-Unis/ Fiscalité : Elon Musk va payer 11 milliards de dollars d’impôts, ça pourrait être un record

0 276

Elon Musk, la personne la plus riche du monde et PDG de la société de voitures électriques Tesla, a déclaré qu’il paierait plus de 11 milliards de dollars d’impôts cette année, ce qui pourrait représenter un montant record d’impôt annuel payé par une seule personne.

Elon Musk, qui a été accusé plus tôt cette année de n’avoir payé aucun impôt fédéral en 2018 malgré un montant estimé à 243 milliards de dollars , a déclaré qu’il paierait la facture d’impôts inhabituellement élevée cette année après la vente de millions d’actions Tesla.

Elon Musk a vendu pour environ 14 milliards de dollars d’actions Tesla depuis début novembre, lorsqu’il a demandé à ses abonnés Twitter s’il devait vendre 10 % de ses avoirs. Près de 60% de ses 67 millions de followers ont voté pour qu’il vende les actions. Les taxes sur les ventes sont estimées entre 11 et 12 milliards de dollars.

L’entrepreneur controversé aurait probablement dû commencer à vendre sa participation de 23% dans Tesla quel que soit le résultat du vote, car il faisait face à une énorme facture d’impôt sur les options sur actions qui lui avaient été attribuées en 2012 et qui devaient expirer en août 2022. Pour exercer les options, il est tenu de payer l’impôt sur le gain. Les actions de Tesla ont augmenté de plus de 20 000% au cours des 10 dernières années.

Les paiements d’impôts d’Elon Musk ont été un paratonnerre politique aux États-Unis, car plutôt que de percevoir un salaire ou des bonus qui sont imposés, la richesse du milliardaire provient des attributions d’actions gratuites Tesla et de la hausse du cours de l’action de l’entreprise et l’impôt sur le revenu n’est payé que sur les plus-values lors de la cession des actions.

Une enquête de ProPublica plus tôt cette année a révélé qu’Elon Musk avait payé un taux d’imposition réel de 3,27 % entre 2014 et 2018, et aucun impôt fédéral du tout en 2018.

Elizabeth Warren, une sénatrice démocrate progressiste qui a longtemps fait campagne pour des réformes fiscales pour essayer de garantir que les super-riches paient plus d’impôts, a remis en question la semaine dernière la décision du magazine Time de nommer Elon Musk sa personne de l’année.

« Modifions le code des impôts truqué afin que la personne de l’année paiera des impôts et arrête de s’en prendre à tout le monde », a-t-elle tweeté.

Elon Musk a répondu: « Si vous ouvriez les yeux pendant 2 secondes, vous vous rendriez compte que je paierai plus d’impôts que n’importe quel étasunien de l’histoire cette année. »

Les analystes de la banque d’investissement Guggenheim Partners ont averti lundi les investisseurs que la production de véhicules électriques pourrait être en deçà des prévisions, et ont déclaré qu’ils craignaient que le cours de l’action Tesla ne soit touché alors que davantage de concurrents entraient sur le marché des véhicules électriques et autonomes à des prix inférieurs.

Robinson JEROME

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More