États-Unis | Joe Biden contre-attaque face aux doutes au sein de son parti avant la Présidentielle

John Biden

À trois mois des élections présidentielles aux États-Unis, les doutes grandissent au sein du parti démocrate surtout après la sortie désastreuse de Joe Biden lors du débat télevisé face à son adversaire politique de toujours, Donald Trump. Pour calmer les tensions, ce lundi 8 juillet 2024, dans une lettre adressée aux parlementaires de son parti, le candidat démocrate a clairement assurer qu’il restera dans la course et qu’il gagnera.

Ce n’est pas un Joe Biden bien soutenu par son parti qui se présentera lors de la dernière danse face à Donald Trump, bien décidé à gagner. Si ce dernier, impliqué dans plusieurs dossiers, fait face à la justice américaine ; le Président américain qui souhaite briguer un second mandat n’est pas exempt, quant à lui, de critiques notamment sur son âge et sa forme physique dont plus d’un estiment ne jouent en sa faveur. Son dernier face-à-face avec le favori républicain, en fin du mois de juin, a empiré la donne.

Afin de calmer les tensions au sein de son propre parti, le candidat démocrate a sorti le grand jeu. Ce lundi, dans une correspondance adressée aux parlementaires démocrates qui se retrouvent cette semaine au Capitole, le leader démocrate a fermement assuré qu’il restera dans la course pour la conquête de la Maison Blanche. Il a aussi souligné que tout cet acharnement de ces dernières semaines contre lui ne font que renforcer le camp adversaire.

« Je suis fermement décidé à rester en course », a-t-il écrit dans la lettre aux parlementaires démocrates, de retour en session à Washington après la pause de la fête nationale du 4 Juillet.

« Tout manque de discernement sur la tâche qui nous attend ne ferait qu’aider [l’ancien président et candidat républicain Donald] Trump et nous desservir. Il est temps de se rassembler », a soutenu le leader démocrate.

Alors que les tensions se ravivent davantage au sein du parti démocrate [surtout après sa sortie face à Donald Trump durant laquelle il a paru très fatigué et embrouillé] car de nombreux parlementaires estiment que Joe Biden, âgé de 81 ans, doit être remplacé dans la course électorale, ce dernier est monté au créneau pour défier tous ceux qui le rabaissent en critiquant son état de forme.

« Ces gars qui pensent que je ne devrais pas me présenter, qu’ils se présentent contre moi. […] Défiez-moi à la convention » démocrate du mois d’août », a-t-il vivement lancé sur un ton furieux.

Depuis son débat raté, le 27 juin dernier, face au candidat républicain, Joe Biden suscite de nombreux doutes quant à sa capacité à gagner les élections face à un Donald Trump, de plus en plus motivé. Pour se défendre, le candidat démocrate a fait savoir que son adversaire n’avait « rien foutu » (sic) si ce n’est « se promener dans sa voiturette de golf » dans sa luxueuse résidence de Floride.

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay