États-Unis : la Floride déploie des officiers maritimes pour freiner une potentielle vague de migrants haïtiens

États-Unis : la Floride déploie des officiers maritimes pour freiner une potentielle vague de migrants haïtiens

L’aggravation de la crise multidimensionnelle en Haïti pousse l’État de Floride, aux États-Unis à déployer plus de 250 agents de police maritime et des avions pour patrouiller la mer afin de stopper l’afflux potentiel d’Haïtiens.

En effet, ce mercredi 13 mars 2024, le gouverneur républicain de la Floride, Ron DeSantis, a ordonné le déploiement de 250 agents chargés de l’application des lois de l’immigration et une flotte aérienne et maritime dans les eaux du sud de l’État. Une décision qui survient à un moment où Haïti est en ébullition et que de nombreuses personnes peuvent décider d’emprunter les mers pour se rendre aux États-Unis ou ailleurs.

Entre-temps, pendant que les personnels diplomatiques étrangers continuent à évacuer le pays par hélicoptère, un deuxième groupe de soldats de l’armée américaine a déjà foulé le sol haïtien afin de soutenir l’autre équipe qui est déjà dans le pays en vue de sécuriser les locaux de l’ambassade américaine et renforcer le Service de Sécurité Diplomatique.

Pendant que les acteurs politiques haïtiens se sont finalement décidés à s’entendre sur la formation d’un Conseil Présidentiel, le pays notamment la région métropolitaine est déjà plongée dans une spirale de violences où les gangs armés criminels imposent librement leurs lois. Des prisons sont vidées de leurs détenus, des infrastructures policières et gouvernementales sont attaquées alors que les autorités concernées dont le Premier Ministre démissionnaire sont retenues à l’étranger.

LIRE AUSSI

PressLakay